Société

Le responsable demande à un survivant du cancer de quitter le magasin car il ferait « vomir » les clients.

R.D.
13 Partages

Kirby a été confronté au gérantqui l'a attrapé par sa chemise et l'a emmené dans son bureau.« Si vous voulez manger ici, vous devez couvrir votre visage ».

à découvrir

Un survivant du cancer à été retrouvé en larmes après avoir été contraint de quitter un magasin dans lequel il se trouvait, après que le responsable se soit plaint de son visage défiguré qui ferait «vomir les clients».

Kirby Evans, 65 ans, s’est arrêté au magasin Forks Pit Stop de Walterboro, en Caroline du Sud, le mardi 9 octobre, où il avait acheté des beignets et un verre, avant d’aller s’asseoir.

Cependant, avant de pouvoir s’asseoir, Kirby a été confronté au propriétaire qui l’a attrapé par sa chemise et l’a emmené dans son bureau.

Elle lui a dit : « Si vous voulez manger ici, vous devez couvrir votre visage ».

Kirby est un survivant d’un cancer de la peau, qui s’est retrouvée sans œil ni nez afin de sauver sa vie. Il a déclaré qu’il était habitué à ce que les gens le regardent.

Il y a sept ans, il a subi une intervention chirurgicale pour retirer de son visage un carcinome basocellulaire, un type de cancer de la peau.

il a déclaré:

«Les mots qui sortaient de sa bouche me faisaient tellement mal.»

Il a aussi dit qu’il ne pouvait pas se permettre une chirurgie de reconstruction et qu’il était incapable de porter un cache-œil car la peau qui l’entourait était très sensible.

Kirby déclare qu’il a fini par accepter son apparence physique, mais a déclaré que l’épreuve de mardi était vraiment humiliante. Agé de 65 ans, il a quitté le magasin en pleurant.

Sa fille, Brandy, était enragée par la situation.

Elle a expliqué :

«Je pourrais dire qu’il était tout de suite contrarié. Il m’a dit qu’elle « la responsable » lui avait demandé de se couvrir le visage dans le magasin. Il a pleuré et tout ce que je pouvais faire était de le prendre dans mes bras et de lui dire que tout le monde ne ressent pas la même chose.»

«Il a dit que je ne pouvais rien y faire, je ne l’avais pas demandé. Je n’ai jamais vu mon père pleurer. Cela m’a fait mal. J’avais tellement d’émotions de douleur et de colère que je ressentais sa douleur.»

Brandy a diffusé un message sur Facebook qui a été partagé plus de 10 000 fois :

« La responsable » l’a prit par sa chemise et l’a fait entrer dans son bureau. Elle lui a dit «SI IL VOULAIT MANGER ICI, IL DEVRAIT COUVRIR SON VISAGE!» Il est parti et est rentré chez lui en larmes pour me raconter ce qui s’était passé.

«Mon père est un survivant du cancer, il a perdu son œil gauche et son nez à cause de ce terrible cancer. Mon père a été victime de discrimination à cause de son apparence

«Il ne peut rien faire face a ce que le cancer lui a fait. Mon père est l’homme le plus fort que je connaisse mais, alors qu’il me racontait ce qui lui était arrivé, j’ai vu les larmes couler de ses yeux. Cela me faisait mal de le voir blessé de la sorte, surtout face à quelque chose qu’il ne pouvait pas changer.»

La responsable qui a dit à Kirby de « se couvrir le visage ou de partir » a répondu au message public, en défendant sa décision.

Le compte Facebook, qui a depuis été désactivé, a écrit un commentaire comprenant les éléments suivants:

«Je dirige une entreprise de restauration où les gens dînent. Je ne vois absolument rien qui cloche dans ce que j’ai fait. Il entrait à l’heure du déjeuner et s’asseyait aux kiosques juste à l’heure de mon temps de pause comme chaque jour.»

«J’ai des factures à payer et je travaille très fort pour faire plaisir à mes clients.»

Si vous aussi cette histoire vous a choqué n’hésitez pas à partagez cet article pour que cela ne se reproduise plus !

Signaler une erreur


Ailleurs sur le web