Actualités

Un père arrêté pour avoir tenté de vendre sa belle-fille de 4 ans dans une station-service


Aux Etats-Unis, un homme a été interpellé alors qu'il s'apprêtait à vendre un enfant pour environ 2 100 euros (2 500 dollars). La mère de la fillette a également été arrêtée.

On parle de :

À lire aussi : La fillette vivait au milieu des déchets et des crottes de chien, le tribunal a condamné ses parents

C’est un fait divers particulièrement révoltant. Dans le Kentucky (Etats-Unis), un homme de 29 ans a été arrêté et traduit devant le tribunal. Harry Day s’apprêtait à vendre la fille de sa compagne dans une station-service de Corbin, lorsqu’il a été interpellé.

Une certaine quantité de crystal meth retrouvée au domicile du suspect

Selon le Daily Mail, les forces de l’ordre ont été prévenues par une personne se trouvant dans cette station-service. Ce témoin, constatant qu’un jeune homme était en train de vendre une fillette, a eu un bon réflexe. Après avoir prévenu la police, il a relevé la plaque d’immatriculation de l’homme en question.

Les forces de l’ordre, qui sont parvenues à localiser le domicile du suspect, ont perquisitionné son logement. Une certaine quantité de drogue a été retrouvée.

En interrogeant le suspect, les enquêteurs ont appris qu’il avait tenté de négocier la vente de sa belle-fille pour 2 500 dollars. Une vente qui heureusement n’a pas pu se conclure.

Harry Day condamné à 360 jours de prison

Comme le rapporte CNews, Harry Day a reconnu avoir fumé du crystal meth le jour des faits, avec sa compagne Gertrude Henson. Celle-ci, âgée de 26 ans, n’est autre que la mère de la fillette. Présente sur place lors de la perquisition des forces de l’ordre au domicile du suspect, elle a été arrêtée.

Harry Day et Gertrude Henson, qui font l’objet de plusieurs charges, ont été placés en détention provisoire. Le jeune homme, déjà connu des services de police, a plaidé coupable. Il a été condamné à 360 jours de prison.

La presse locale ne précise pas quelles sanctions encourt la mère de l’enfant, ni ce qu’il va advenir de la fillette.

Signaler une erreur