Actu

Paris placée en « zone rouge » : les Belges appelés à rentrer sous 48 heures

Paris classée zone rouge par la Belgique.
Les Belges se trouvant à Paris ont 48 heures pour rentrer.
1 Partage

A cause de la circulation importante du coronavirus en Île-de-France, Paris a été placée en "zone rouge" par la Belgique. Les Belges ne peuvent donc plus s'y rendre, à moins de se soumettre à un dépistage et un isolement à leur retour.

à découvrir

Le ministère belge des Affaires étrangères a ajouté Paris à la liste des destinations européennes désormais interdites aux Belges. Plusieurs départements limitrophes de la capitale sont également concernés : le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis, la Sarthe, l’Hérault et les Alpes-Maritimes.

« Les personnes qui s’y trouvent ont 48h pour rentrer sans devoir se faire tester »

Depuis 16 heures ce mercredi 26 août 2020, il n’est plus possible de se rendre à Paris pour des raisons touristiques, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères belges. « Les personnes qui s’y trouvent ont 48h pour rentrer sans devoir se faire tester », a souligné Philippe Goffin.

Passé ce délai, les Belges ayant séjourné dans ces « zones rouges » devront se soumettre à un test de dépistage au coronavirus et une période de quarantaine.

En France, trois départements étaient déjà classés en « zone rouge » par les autorités sanitaires belges : les Bouches-du-Rhône, la Guyane française et Mayotte.

Les séjours à l’étranger considérés comme accélérateurs de la pandémie

Pour les autorités sanitaires belges, les voyages à l’étranger sont des vecteurs de propagation du virus. En août, 22 % des personnes testées positives au coronavirus en Belgique revenaient d’un séjour hors des frontières.

A Bruxelles ce mois-ci, seuls 40 % des voyageurs revenant d’une « zone rouge » ont accepté de se soumettre à un dépistage au Covid-19,

rapporte l’agence de presse Belga.

La France et l’Espagne font partie des pays où la circulation du coronavirus est jugée problématique. Plusieurs régions d’Espagne sont également classées en « zone rouge » par la Belgique : Salamanque et Valladolid dans la communauté autonome de Castille-et-León, la communauté autonome de Cantabrie, la province de Guadalajara dans la communauté autonome de Castille-La Manche et la communauté autonome de La Rioja.


Signaler une erreur