Actu

Jean-Pierre Pernaut à nouveau en colère : le journaliste dénonce « le fiasco des tests PCR »

4 Partages

Jean-Pierre Pernaut prouve une fois de plus son esprit critique en s'en prenant au gouvernement. Un coup de gueule poussé en direct, lors du JT de 13 heures ce lundi sur TF1. Retour sur les faits. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

Jean-Pierre Pernaut s’apprête à quitter le journal de 13 heures, mais il n’en perd pas pour autant son audace. Le présentateur préféré des Français le prouve en poussant à nouveau un coup de gueule. Dans son viseur : la lenteur de l’administration de la santé.

Jean-Pierre Pernaut n’hésite jamais à critiquer le gouvernement

Chaque semaine, un million de tests PCR sont effectués en France. Des analyses pratiquées en masse qui entraînent une forte affluence dans les laboratoires. Résultat : les délais d’attente pour les résultats sont intenables. Un fait dénoncé ce lundi 19 octobre 2020 par Jean-Pierre Pernaut lors du JT de 13 heures sur TF1.

Le ministre de la Santé s’en félicitait pourtant : « 80% des tests (PCR) sont rendus dans les 36 heures », assurait-il sur BFMTV le 08 octobre 2020. D’après Jean-Pierre Pernaut, force est de constater que ce n’est pas le cas. Le journaliste parle même de « fiasco ».

« A propos des tests on évoque depuis des semaines et des semaines le fiasco des tests PCR avec des délais qui étaient beaucoup trop longs pour obtenir les résultats. Il y a pourtant un test salivaire inventé, fabriqué en France »,

souligne le présentateur.

Où sont les tests salivaires évoqués par Olivier Véran ?

Comme l’explique Jean-Pierre Pernaut dans son journal, des chercheurs français ont inventé un test salivaire rapide. Le dispositif mis au point au CNRS de Montpellier permet d’obtenir des résultats en 40 minutes. Une question se pose alors : pourquoi ne sont-ils pas déjà sur le marché ?

D’autant plus que selon le présentateur, ce test est employé « ailleurs dans le monde à des centaines de milliers d’exemplaires ». En France, son accessibilité serait freinée par les « énormes lenteurs de l’administration de la santé qui n’a pas encore donné son feu vert ».

« Ce n’est pas la première fois », fait remarquer Jean-Pierre Pernaut. Ce n’est pas non plus la première fois que le journaliste critique critique le gouvernement. La gestion de la crise sanitaire en France est régulièrement dénoncée par le présentateur, qui quittera définitivement le JT de 13h début janvier. Son franc-parler va sans aucun doute manquer aux téléspectateurs.


Signaler une erreur