Santé

Gel hydroalcoolique : combien de temps reste-il efficace sur les mains ?


Utiliser du gel hydroalcoolique est devenu un geste machinal pour se protéger du coronavirus. Mais est-ce vraiment efficace et pour quelle durée ?

On parle de :

À peu près tout le monde a adopté l’ensemble des gestes barrières contre la contamination au coronavirus. Parmi eux, la désinfection fréquente des mains. Soit en les lavant à l’eau et au savon, soit à l’aide d’une solution hydroalcoolique. Et si les autorités sanitaires et les professionnels de santé préconisent la seconde option lors des déplacements, c’est que le gel désinfectant a prouvé son efficacité… Pour autant, comment fonctionne-t-il et combien de temps son action dure-t-elle ? Un médecin nous en dit plus…

À lire aussi : Gel hydroalcoolique : voilà pourquoi il ne faut surtout pas s’exposer au soleil après application

Quid de l’efficacité du gel hydroalcoolique

La première chose à savoir est la fonction d’une solution hydroalcoolique. En effet, peu de gens le savent mais ce produit sert uniquement à éliminer les microbes et germes déjà présents sur les mains. Cependant, il n’a pas d’effet bouclier, c’est-à-dire qu’il n’empêchera pas d’autres agents pathogènes de s’installer. Autrement dit, si vous touchez une surface infectée par le SarS-Cov-2 juste après le nettoyage des mains, vous risquez quand même de tomber malade.

Raison pour laquelle, en toute circonstance, il faut éviter le contact avec des objets « souillés », a précisé Jimmy Mohammed, médecin, lors d’une intervention sur Europe 1.

Gel hydroalcoolique: ce qu’il faut faire et ne pas faire

En outre, l’efficacité du gel hydroalcoolique dépend de la manière de s’en servir. Notamment, la fréquence de désinfection des mains, mais aussi le nombre d’utilisations au cours de la journée.

Ainsi, pour écarter le risque au maximum, le Dr Mohammed recommande d’appliquer gel hydroalcoolique au moins toutes les deux heures. Et idéalement, une fois par heure. Ceci dit, il convient aussi de se désinfecter les mains chaque fois qu’on pense avoir touché un objet contaminé.

Toutefois, Jimmy Mohammed a mis en garde contre l’utilisation inappropriée du gel hydroalcoolique. Car au-delà de 7 utilisations consécutives, le produit perd toute action désinfectante. Pour cause, les couches de gel accumulées et mélangées aux éventuelles souillures sont trop importantes.
Et dans ce cas, seul un lavage minutieux à l’eau et au savon pourra désinfecter correctement les mains.

D’ailleurs, le médecin conseille de privilégier la « désinfection classique » au savon lorsque le choix est possible. C’est de loin la plus sûre en matière d’hygiène des mains ! Et réservez plutôt le gel hydroalcoolique pour les déplacements…

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur