Santé

Covid-19 : un nouveau symptôme touchant les personnes âgées a été découvert !


Une récente étude de l’American Medical Association dévoile un symptôme de la Covid-19 jusque-là inconnu et touchant les seniors

Alors qu’une lueur d’espoir se dessine avec l’arrivée des premiers vaccins anti-coronavirus, la pandémie continue de prendre la planète de court.

En effet, des chercheurs du Massachusetts ont récemment découvert un symptôme insoupçonné de la Covid-19. Pourtant, celui-ci toucherait une proportion non négligeable des patients âgés de 70 ans et plus. Il s’agit plus précisément de la confusion mentale.

Symptôme neuropsychologique

Ainsi, aux symptômes courants s’ajoute désormais l’état de confusion, accompagné parfois de délires et de difficultés de concentration. Cependant, il concernerait essentiellement les seniors. Les observateurs de l’American Medical Association ont notamment mené leur étude sur un échantillon de 817 patients de sept hôpitaux. Et 28 % des sujets, dont la moyenne d’âge de 77 ans, présentaient les troubles mentaux précédemment décrits.

Le plus intrigant étant que l’état de confusion était le symptôme principal, pour 16 % des patients observés. Tandis que c’était le seul et unique chez 37 % d’entre eux. En d’autres termes, ces derniers ne montraient aucun des autres signes d’infection habituels (toux, fièvre, maux de tête, fatigue…). Ce pourquoi, ces chercheurs du Massachusetts élèvent la confusion mentale au rang de symptôme caractéristique du coronavirus pour la tranche d’âge de 65 à 75 ans.

Le brain fog, symptôme prolongé du coronavirus

Par ailleurs, plusieurs recherches ont démontré la persistance de certains symptômes, plusieurs semaines voire des mois après l’infection au coronavirus. Et parmi eux figure justement le brouillard mental ou « brain fog ». C’est un état psychologique dans lequel, le patient a du mal à se concentrer et réfléchir. Cela entraîne une déconnexion avec la réalité, comme si le malade s’était perdu dans un épais brouillard. Et il en résulte même des formes variables d’amnésie.

D’après l’Anxiety Centre, la présence prolongée du brain fog est en lien avec le stress. Ce qui « provoque de nombreux changements dans l’ensemble du corps y compris dans le fonctionnement du cerveau »

Signaler une erreur