Santé

Halloween : le coronavirus peut-il survivre sur les paquets de bonbons ?

Une citrouille et des bonbons.
Le virus peut-il survivre sur les emballages des bonbons ? Source : PXHere.
1 Partage

Cette année, Halloween se déroulera dans des conditions particulières. En raison du Covid-19, toutes les précautions doivent être prises. Une question se pose : le virus peut-il survivre sur les emballages des friandises ? On fait le point.

à découvrir

Samedi 31 octobre 2020, nous célébrerons Halloween en France. Une fête qui s’annonce différente des autres à cause de la pandémie de SARS-CoV-2.

Dans ce contexte particulier, plusieurs interrogations surviennent : le coronavirus peut-il se transmettre en échangeant des bonbons ? Que faire pour se prémunir du virus le soir de Halloween ? Voici quelques éléments de réponses.

Le coronavirus survit jusqu’à 72 heures sur du plastique

Plusieurs études le prouvent : le virus peut survivre sur des surfaces inertes. Une étude publiée le 17 mars 2020 dans la revue scientifique New England of Journal Medicine livre des détails importants. Le Covid-19 survit jusqu’à 72 heures sur du plastique et 24 heures sur du carton.

Une étude britannique parue en février dernier va encore plus loin. Les scientifiques affirment que le Covid-19 survit neuf jours sur une surface en plastique, contre cinq sur un carton. Cependant, le risque infectieux du virus diminuerait drastiquement après quelques heures.

Le plastique et le carton étant employés comme emballages pour les friandises, le coronavirus peut donc se transmettre via leur intermédiaire. C’est pourquoi il convient de se montrer prudent en adoptant les principaux gestes barrières.

Comment célébrer Halloween tout en se protégeant contre le covid-19 ?

Tout simplement en appliquant les mesures sanitaires.

Tout d’abord, le couvre-feu contraindra les enfants et leurs parents à rentrer chez eux avant 21 heures. Halloween se terminera donc en début de soirée.

Ceux qui prévoient de faire la tournée des logements doivent prendre des précautions. En premier lieu, les adultes doivent porter un masque. Deuxième recommandation : avoir un flacon de gel hydroalcoolique pour se désinfecter les mains régulièrement.

La troisième des mesures à appliquer concerne la distanciation sociale. Mieux vaut sonner chez les voisins en petit comité ! Autre règle à respecter : se tenir à distance raisonnable de ses interlocuteurs.

Pour finir, nous vous conseillons d’attendre d’être de retour chez vous pour consommer les friandises. Un conseil difficile à appliquer pour les enfants, mais pourtant primordial.

« Dans l’idéal, je vous conseille d’entreposer vos paquets par terre sans les toucher pendant trois ou quatre heures au sol en rentrant chez vous », recommande dans Le Parisien Eric Triot, cadre de santé hygiéniste à l’hôpital du Mans. Un laps de temps qui va permettre au coronavirus potentiellement présent de perdre en charge virale.


Signaler une erreur