Télé

Koh-Lanta : en colère, Alexia Laroche-Joubert tacle les « gens malhonnêtes » qui ont triché


Pas de vainqueur dans Koh-Lanta, La Légende à l’issue d’une triste finale diffusée sur TF1, le 14 décembre 2021. Suite au coup de gueule de Claude avant cette cérémonie, Alexia Laroche-Joubert a tenu à donner la version des faits de la production. Le moins que l’on puisse dire c’est que la directrice d’ALP n’a pas mâché ses mots.

Pour la première fois depuis 20 ans, le jeu de survie s’est terminé sans vainqueur. Eh oui, Denis Brogniart n’a pas procédé au dépouillement lors de l’ultime épisode. Pourtant, Claude Dartois aurait dû être sacré gagnant de cette édition All-Stars 2021. En effet, la majorité des candidats membres du jury final ont voté pour lui. Seulement, la production en a décidé autrement.

Suite à l’affaire de tricherie concernant Teheiura, l’ALP (Adventure Line Productions) a en effet mené leur enquête. Les révélations fracassantes au sujet des dîners clandestins n’ont fait que confirmer leurs doutes. Malheureusement, quatre à cinq aventuriers ont aussi enfreint la règle sur la nourriture.

Ainsi, la finale de Koh-Lanta, La Légende s’est achevée sans que le vainqueur soit annoncé. Dans un live Instagram de Laurent Maistret, on entend Claude s’en prendre aux candidats et à la production. Visiblement agacée, Alexia Laroche-Joubert a dit ses 4 vérités au micro de Sud Radio.

À lire aussi : Triche dans Koh-Lanta : Teheiura sort du silence et fait des révélations

Alexia Laroche-Joubert détient une preuve irréfutable

Depuis l’éviction de Teheiura, la production voulait en avoir le cœur net concernant d’autres affaires de tricherie. Selon les informations relayées par Le Parisien, bon nombre d’aventuriers, tiraillés par la faim, avaient organisé des virées nocturnes pour trouver de la nourriture. Sur l’île de Raiatea, ces naufragés participaient ainsi à des dîners clandestins au Sunset Beach Motel.

Ayant eu vent de cette nouvelle affaire de tricherie, Alexia Laroche-Joubert a donc ouvert une enquête. En plus d’avoir confronté les candidats incriminés, elle a également recueilli des informations auprès des locaux en Polynésie française. Du coup, la productrice avait obtenu tous les éléments nécessaires qui permettent de prouver des cas de triche. Seulement voilà, les personnes concernées ont toujours nié en bloc.

«J’ai eu beau confronté ces personnes-là, elles ont toutes nié. Nous ne sommes pas un bureau d’inquisition, nous sommes une émission de télévision. On a bien fait notre travail, on a enquêté, on a rassemblé un faisceau d’indices, on est allé en Polynésie et il s’avère qu’on a une preuve irréfutable»

Un huissier se charge de garder tous les éléments prouvant les tricheries que ceux-ci ne tombent pas entre les mains de personnes malintentionnées, précise Alexia Laroche-Joubert au micro de Sud Radio. Ces informations permettent aussi à la production de se protéger contre une éventuelle poursuite judiciaire. Quant au propos de Claude concernant le fait que l’ALP et le groupe TF1 soient également fautifs, elle a invité le mari de Virginie de venir s’expliquer face-à-face.

Pourquoi avoir diffusé l’épisode final sur TF1 ?

Selon certains téléspectateurs, la production a bel et bien sa part de responsabilité dans ces affaires de tricherie. En effet, bon nombre de fans du jeu de survie partagent le point de vue de Claude. De son côté, la directrice d’ALP a expliqué que le groupe TF1 et sa société ont fait appel à des aventuriers aguerris. Cela implique qu’ils connaissent la compétition par cœur.  Il en est de même pour les règles. A Alexia Laroche-Joubert de déclarer à ce sujet :

« On a renforcé la sécurité, on a fait très attention. À un moment, ça s’appelle la confiance. Je ne suis pas gardien de prison et quand on me dit: “C’est de votre faute s’ils sont sortis”. Non, mais… Arrêtons les conneries. Je n’ai pas des cordons de CRS, quoi!»

En raison du lynchage médiatique auquel les candidats sont confrontés, bien avant l’éviction de Teheiura, la directrice s’est refusée de révéler les noms des tricheurs. Néanmoins, l’ALP et le groupe TF1 ont décidé de diffuser l’épisode final pour respecter les naufragés qui n’ont pas enfreint les règles. Visiblement remontée contre les aventuriers incriminés, elle a cependant confié :

« On va être très clair, il y a une bande de gens malhonnêtes qui n’ont pas respecté le code d’honneur et qui pourtant le connaissent parfaitement (…)Je ne nommerai personne, j’engage à ça. De toute façon, les gens que j’ai confrontés refusent donc je ne suis pas là pour faire de la délation »

Signaler une erreur