Télé

Koh Lanta : 20 secrets de tournage que tous les vrais fans devraient connaître


L’émission de télé-réalité Koh Lanta est l’une des plus appréciées des Français. Et ce, même si la plupart d’entre eux ne connaissent pas les dessous de sa production. Cependant, un grand fan digne de ce nom le devrait, n’est-ce pas ? On vous dit tout dans cet article.

Koh Lanta est une émission mythique de TF1 qui a vu le jour en 2001 et qui compte actuellement près de 7 millions de spectateurs. En effet, à l’heure actuelle, elle représente plus de 30 % du taux d’audience de la chaîne. Pourtant, malgré son aspect inédit et palpitant, ce programme cache en réalité quelques secrets que même les spectateurs invétérés ignorent. Voici donc 20 faits que tous les vrais fans de Koh Lanta devraient absolument connaître.

À lire aussi : Koh-Lanta 2022 chamboulé : pourquoi la prod a dû modifier le totem avant le tournage

1- Koh Lanta est une adaptation française de l’émission « Survivor »

Comme beaucoup d’émissions françaises, Koh Lanta a été adapté d’une émission anglophone. Il s’agit du programme américain intitulé « Survivor » qui a vu le jour un an avant son homologue gaulois (en 2000). D’ailleurs, cette dernière est également un dérivé de la production suédoise “Expedition Robinson” de 1992 qui est considérée comme la toute première émission de ce genre. 

Aussi, pour ceux qui ne le savaient pas, Koh Lanta tient son nom d’une île du sud de la Thaïlande du même nom où s’est déroulée la première saison.

Koh Lanta est la version française de Survivor
Koh Lanta est la version française de Survivor – Source : TF1

2- Denis Brogniart n’a pas toujours été le présentateur de l’émission

Même s’il a toujours travaillé pour la production, Denis Brogniart n’a pas toujours été le présentateur de Koh Lanta. Alors qu’il faisait office de voix off, ce rôle avait été attribué à Hubert Auriol, ancien pilote et directeur du rallye Dakar. Malheureusement, il a été emporté par la maladie le 10 janvier 2021. 

Aujourd’hui, Denis est une véritable icône de l’émission et de nombreux fans ne peuvent pas l’imaginer sans lui. 

Denis Brogniart n'a pas toujours été le présentateur de Koh Lanta
Denis Brogniart n’a pas toujours été le présentateur de Koh Lanta – Source : Instagram / @denisbrogniart_off

3- La plupart des candidats à l’émission se font recaler au casting 

Si l’émission en soi est un véritable parcours du combattant (sans jeu de mots), le casting pour intégrer Koh Lanta est tout aussi difficile. Les futurs participants devront commencer par remplir un formulaire sur le site de TF1. Ensuite, les profils les plus pertinents seront aussi rappelés par la production pour passer un test qui sera filmé.

Ainsi, sur plus de 30 000 candidats, seule une poignée aura l’honneur de s’affronter sur l’île pour espérer empocher 100 000 euros. 

Le casting de Koh Lanta est plus difficile que l'émission
Le casting de Koh Lanta est plus difficile que l’émission – Source : TF1

4- Les participants de Koh Lanta sont rémunérés

En plus des 100 000 euros qui sont mis en jeu, les aventuriers de Koh Lanta sont également rémunérés. Selon Julien Magne, le producteur, il s’agirait de défraiements liés à un contrat de travail et à des droits d’image. L’objectif de cette démarche serait de motiver les candidats. Toujours selon lui, le montant perçu par les nouveaux participants est de 4000 euros. En revanche, pour ceux qui reviennent tenter leur chance, le solde peut être doublé, voire triplé. 

Néanmoins, après enquête, il a aussi été révélé que les participants touchaient une autre somme équivalente au SMIC français. 

Les participants de Koh Lanta sont rémunérés
Source : Instagram / @kohlantatf1

5- Personne ne connaît l’heure sur l’île durant Koh Lanta

Tous les spectateurs de Koh Lanta savent que Denis Brogniart porte toujours une montre à son poignet. Mais peu de gens savent que celle-ci n’affiche jamais l’heure exacte. En d’autres termes, si un candidat se hasarde à loucher sur elle, la montre de Denis pourrait afficher 10 h du matin alors qu’il peut être en réalité 15 h de l’après-midi. Cela se rapporte notamment à une règle de la production qui interdit aux habitants de l’île d’avoir l’heure. 

Ainsi, jusqu’à la fin de leur aventure, ces derniers n’auront aucune notion du temps passé, sauf s’ils connaissent les vieilles méthodes à l’ancienne basées sur la position du soleil. 

Personne ne connaît l'heure sur l'île
Personne ne connaît l’heure sur l’île – Source : Instagram / @ denisbrogniart_off

6- Les candidats n’ont pas le droit de se parler avant le début de l’émission

Cette règle peut être assez insolite, mais les candidats sont priés de ne pas communiquer entre eux jusqu’à leur arrivée sur l’île. Ainsi, une fois qu’ils auront embarqué sur l’avion qui les conduira vers l’aventure, c’est le calme plat. Selon le producteur, l’idée est de voir comment des gens qui ne savent rien les uns des autres se débrouillent pour former des groupes. 

Autre fait intéressant, le secret du lieu où se déroule l’émission est scrupuleusement gardé jusqu’à la dernière minute. De cette façon, les candidats ne seront pas en mesure de se préparer et de se renseigner en amont sur ce qui les attend. 

Les candidats de Koh Lanta n'ont pas le droit de parler entre eux avant le début de l'émission
Source : Instagram / @kohlantatf1

7- Les envies pressantes ne sont pas toujours une priorité

Participer à Koh Lanta, c’est faire un petit retour aux sources. Ainsi, lorsque le naturel reprend ses droits, les candidats sont obligés de se soulager comme ils peuvent. D’après les révélations de certains d’entre eux, la petite commission se fait généralement dans la mer lorsque la grande peut être posée à l’abri des forêts ou enterrer sous le sable. 

D’ailleurs, il est aussi important de savoir que les candidats ne peuvent pas toujours faire leurs besoins. Durant les épreuves d’endurance comme les poteaux ou le cochon pendu, ils auront le choix entre se soulager sur place ou être éliminés. Pour certains, entre 100 000 euros et un pantalon trempé, le choix est vite fait. 

Les envies pressantes ne sont pas toujours une priorité
Source : TF1

8- La production donne parfois des coups de pouce pour la nourriture 

Même si le but est de les laisser survivre par eux-mêmes, la production de Koh Lanta ne souhaite pas voir leurs candidats avoir des problèmes de santé. Lorsque la nourriture vient à manquer, il n’est donc pas rare que les membres du staff dispersent des bananes et des plants de manioc un peu partout sur l’île. 

Pour ceux qui décident tout de même de manger uniquement ce que leur offre la terre, il est possible de se renseigner auprès de la production sur ce qui est comestible et sur ce qui ne l’est pas. D’ailleurs, au début de l’aventure, tous les candidats sont briefés sur les aliments potentiellement toxiques des lieux. 

La production donne parfois de la nourriture aux candidats
La production donne parfois de la nourriture aux candidats – Source : TF1

9- Les candidats ont le droit de s’échauffer

Malgré que ce soit des aventuriers solides et qui n’ont peur de rien, les participants de Koh Lanta n’en restent pas moins des êtres humains. Ainsi, la production leur permet de s’échauffer et de s’étirer un peu avant le début de chaque épreuve. De cette façon, ils peuvent minimiser les risques corporels.

Bien entendu, ce genre de scènes est coupé au montage, car peu intéressant pour les spectateurs. 

Les candidats de Koh Lanta ont le droit de s'échauffer avant une épreuve
Les candidats de Koh Lanta ont le droit de s’échauffer avant une épreuve – Source : Instagram / @kohlantatf1

10- Les cocas sont parfois permis avant les épreuves

En raison de leur condition de vie, certains candidats peuvent montrer des signes de faiblesse avant une épreuve. Et même si le but est de les faire évoluer dans un environnement extrême, la production de Koh Lanta ne tient pas à les voir tomber en syncope. Ainsi, si le médecin de l’émission le juge utile, un candidat peut bénéficier d’une bouteille de Coca-Cola. Cependant, pour des raisons d’équité, si un participant a droit à un soda, tout le monde en aura un. 

Le principe est le même à la fin des épreuves. Si le médecin juge qu’un participant est trop faible, il peut lui prescrire un petit remontant ou une boisson énergétique. Et bien entendu, tout le monde pourra en profiter. 

Les cocas sont parfois permis avant le début des épreuves
Les cocas sont parfois permis avant le début des épreuves – Source : Instagram / @kohlantatf1

11- Ce ne sont pas tous les candidats qui ont droit aux éditions spéciales

De temps à autre, le producteur de Koh Lanta décide de lancer une édition spéciale de l’émission appelée « All Stars ». Cette dernière consiste à réunir tous les anciens candidats pour une nouvelle aventure. Chacun d’entre eux reçoit donc un mail en guise d’invitation. Cependant, certains vétérans sont volontairement mis de côté. Dans la plupart des cas, il s’agit de ceux qui, après Koh Lanta, ont participé à d’autres émissions de télé-réalité.

La production explique ce geste par le fait que les anciens participants qui sont concernés auraient perdu l’intérêt des fans ainsi que leur aura d’un aventurier. C’est notamment le cas de Frédérique Brugiroux à cause de son apparition sur Les Anges de la Télé-réalité. 

Frédérique Brugiroux les anges
Capture d’écran

12- Denis Brogniart a plus d’une chemise dans son sac

Le climat sur les îles de Koh Lanta favorise les températures élevées. Denis Brogniart a donc tendance à beaucoup suer pendant le tournage. Pourtant, à l’écran, sa chemise semble toujours impeccable. Comment ? Et bien la réponse est très simple. En effet, ce cher Denis dispose de plusieurs chemises de rechange.

Le présentateur a également confié que lorsque la température était à son maximum, il pouvait lui arriver de changer de chemise jusqu’à 5 à 6 fois. 

Denis Brogniart a plus d'une chemise durant les jours de tournage
Source : TF1

13- Les candidats ont le droit de s’informer sur les épreuves

Tous les spectateurs s’accordent à dire que, lors de leur présentation, certaines épreuves de Koh Lanta étaient tout simplement incompréhensibles. Mais à leur plus grande surprise, les candidats semblaient assimiler parfaitement tout ce qu’on leur disait. Cela est notamment dû au fait que les candidats pouvaient poser autant de questions qu’ils le souhaitaient avant de démarrer ladite épreuve. 

De cette façon, la production pouvait éviter de les voir paniquer et se ridiculiser inutilement parce qu’il ne saurait pas ce qu’ils devraient faire. 

Les candidats ont le droit de s'informer sur les épreuves
Source : Instagram / @kohlantatf1

14- La course d’orientation n’a pas toujours existé

La course d’orientation est l’une des épreuves mythiques de Koh Lanta. Elle est d’ailleurs l’une des favorites des spectateurs. Et pourtant, elle n’a été introduite qu’à partir de la seconde édition. Auparavant, l’avant-dernière épreuve consistait à répondre à une série de 10 questions sur l’ensemble de l’aventure et sur les événements marquants qui s’y sont produits. 

Pour espérer gagner, les candidats devaient donc avoir une bonne mémoire et un bon sens du détail. 

La course d'orientation n'a pas toujours existé
Instagram / @kohlantatf1

15- Il en est de même pour l’épreuve des poteaux

Tout bon fan de Koh Lanta connaît le suspens interminable de la dernière ligne droite de l’émission : l’épreuve des poteaux. Le principe est simple : le dernier participant qui tiendra en équilibre sera le vainqueur et pourra repartir avec les 100 000 euros. Cependant, lors de la première saison, l’épreuve finale n’était pas tout à fait la même. Elle consistait plutôt à garder sa main le plus longtemps possible sur un totem. Les joueurs étaient alors répartis en groupe de 3.

À titre d’information, le record pour cette épreuve est détenu par Gilles qui est parvenu à garder sa main sur le totem sur une durée incroyable de 9 h.

C'est la même chose pour l'épreuve des poteaux
Source : TF1

16- Où vont les totems de Koh Lanta après chaque saison ?

En parlant de totem, tous les fans de Koh Lanta connaissent l’existence des fameux totems d’immunité. En revanche, une question demeure : où vont-ils à la fin de chaque saison ? Pas à la poubelle en tout cas. Selon certaines sources, deux d’entre eux étaient gardés par la production lorsque le troisième revenait à Denis Brogniart en guise de souvenir. 

Les totems ne sont pas jetés après chaque saison
Les totems ne sont pas jetés après chaque saison – Source : Instagram / @kohlantatf1

17- Des préservatifs sont mis à la disposition des aventuriers

Que ce soit pendant ou après l’émission, il n’est pas rare que certains candidats décident de se mettre en couple ou de succomber à la tentation de la chair. Pour parer à toute éventualité, les membres du staff mettent donc des préservatifs à leur disposition. 

Néanmoins, d’après Denis, les couples se forment généralement après l’émission, car entre la pression et l’absence d’hygiène, la libido n’est pas toujours au rendez-vous. 

Les candidats de Koh Lanta peuvent demander des préservatifs au staff
Les candidats de Koh Lanta peuvent demander des préservatifs au staff – Source : Instagram / @kohlantatf1

18- Les membres de la production de Koh Lanta n’ont pas le droit de manger devant les participants

Koh Lanta, ce n’est pas seulement un combat contre les forces de la nature. C’est aussi une lutte sans fin pour se nourrir correctement. Néanmoins, ce principe s’applique uniquement aux participants, et non aux membres du personnel de production. Il faut savoir que ces derniers disposent de leur propre tente ainsi que de vivres décents. Toutefois, afin de ne pas déconcentrer les aventuriers, ils ne sont pas autorisés à manger ou à boire devant eux. 

Il est aussi important de savoir que, depuis quelque temps, la tente de la production est constamment surveillée. Pour cause, dans les précédentes saisons, certains candidats s’y sont déjà faufilés pour chaparder de la nourriture. 

L'équipe de production n'a pas le droit de manger devant les participants
Source : TF1

19- Les candidats ne retournent pas à leurs camps après le conseil

À la fin d’un conseil, les candidats ne sont pas tenus de retourner sur l’île. Comme l’endroit est assez éloigné de leur campement, ils sont autorisés à dormir sur place. Bien sûr, il n’est pas question de dormir à la belle étoile sur le sable et avec un froid glacial. À la place, la production leur offre des lits de camp, un toit étanche et quelques noix de coco pour se ravitailler. 

Les candidats dorment sur place après le conseil
Les candidats dorment sur place après le conseil – Source : TF1

20- Personne n’a le droit de parler aux participants de Koh Lanta… ou presque

En plus de la nourriture, la production a également instauré une autre règle à l’encontre de son personnel : interdiction de parler aux candidats, quel que soit le motif. Ceux qui y dérogent sont passibles de renvoi. Ce fut d’ailleurs déjà le cas d’un technicien. Ainsi, les seuls autorisés à interagir avec eux sont Denis Brogniart, le médecin de l’émission ainsi que quelques journalistes chargés de recueillir leurs confessions. 

Personne n'a le droit de discuter avec les participants de Koh Lanta
Instagram / @kohlantatf1

Malgré les nombreux scandales dont elle fait l’objet, l’émission reste un véritable moment de détente pour de nombreux Français. Sa prochaine saison prénommée « Le Totem Maudit » est d’ailleurs très attendue par les fans.

Signaler une erreur