Télé

Triche dans Koh-Lanta : des aventuriers pris en photo, le gagnant privé des 100 000 euros ?


A ce qu’il paraît, TF1 et la société productrice du jeu de survie pourraient ne pas désigner de gagnant de Koh-Lanta, La Légende. En effet, la nouvelle affaire de tricherie au cours du tournage en Polynésie française risque de bouleverser la fin de cette aventure. Il est probable que le vainqueur soit privé des 100 000 euros.

C’est un véritable coup dur pour la première chaîne et l’ALP (Adventure Line Productions). Alors que Denis Brogniart & co espéraient redorer leur image grâce à cette édition All-Stars, les choses ne sont pas déroulées comme prévu. Bien au contraire, les candidats emblématiques de Koh-Lanta, La Légende se sont retrouvés au cœur des polémiques qui ont largement terni la réputation du programme.

Au cours de cette édition spéciale pour le 20e anniversaire du jeu de survie de TF1, Teheiura, tiraillé par la faim, avait franchi la ligne rouge. Pour rappel, le Polynésien avait demandé de la nourriture à des pêcheurs. Suite à son éviction, les médias français ont révélé les identités des autres naufragés avec qui il avait partagé ces vivres.

Malheureusement, une nouvelle affaire de tricherie vient ébranler la fin de cette aventure. Cinq candidats auraient en effet participé à des dîners clandestins après les conseils sur l’île Raiatea.

Koh-Lanta, La Légende - trois finalistes
©instagram/ @kohlantatf1

À lire aussi : La technique anti-triche de ce prof suscite l’indignation des parents

Les aventuriers nient en bloc

Au début de la compétition, la plupart des téléspectateurs souhaitaient que Claude Dartois réalise enfin son plus grand rêve cette édition All-Stars 2021. Bien qu’il se soit démarqué lors des épreuves, son mauvais caractère avait très vite déchanté le public. De plus, l’athlète aurait aussi mangé la nourriture rapportée par son camarade Teheiura.

Interrogé au sujet de ces accusations, le favori de la compétition avait tout nié en bloc. Seulement voilà, il se retrouve déjà au cœur d’une autre affaire de tricherie alors que la première n’est pas encore complètement réglée. Lors d’une interview accordée à Public, le finaliste de Koh-Lanta, La Légende a déclaré qu’il n’allait pas répondre à « cette vendetta » contre lui.

Face à cet acharnement, Claude a exigé qu’on apporte des preuves à ces accusations. Même son de cloche du côté de son camarade Laurent Maistret. Bien déterminé à laver sa réputation, le mannequin a déclaré au micro de TV magazine :

« Ça me fait rire quand je vois toutes ces rumeurs disant que j’ai triché en mangeant en dehors du jeu parce que c’est moi qui ai perdu le plus poids et je l’ai bien senti »

De son côté, Coumba était venue sur le plateau de TPMP pour donner sa version des faits. Selon ses propos, elle n’avait pas participé à ces dîners clandestins. La raison ? L’aventurière était sortie la première de la réunification. « Chronologiquement, ça ne coïncide pas », a ajouté l’invitée de Cyril Hanouna. Quant à Teheiura, il a tenu à défendre ses camarades sur son compte Twitter.

La production de Koh-Lanta détient une preuve irréfutable

Bien que Teheiura soit passé aux aveux, la production n’avait aucune preuve de cette tricherie. En revanche, l’ALP et TF1 auraient mis la main sur une photo révélant l’existence de ces dîners clandestins. En effet, un aventurier aurait demandé à un hôte d’immortaliser cet instant avec ses autres camarades lors d’une virée nocturne.

Dans le sillage du Parisien, nos confrères du Figaro ont en effet affirmé que la production de Koh-Lanta serait actuellement en pleine réunion de crise. Les membres de l’équipe seraient en train de discuter de la suite à donner à ces escapades interdites. La première chaîne et l’ALP auraient également ouvert une enquête auprès des Polynésiens pour en connaître davantage sur cette affaire.

Selon toujours Le Figaro, la chaîne et la production pourraient ne pas « désigner de gagnant mardi soir ou du moins, ne pas remettre les 100 000 euros promis au vainqueur ». Outre le fait d’avoir enfreint une règle sacrée de Koh-Lanta, ces cinq aventuriers sont également sortis de la bulle sanitaire. En ce sens, ils risquaient de contracter le Covid-19 en entrant en contact avec les locaux.

Ugo, le seul aventurier à ne pas avoir triché ?

Les naufragés qui avaient participé à ces diners clandestins auraient promis de l’argent à leurs hôtes en contrepartie des repas. Nul doute que des zones d’ombre restent à éclaircir dans cette nouvelle affaire de tricherie. Malgré tout, Ugo Lartiche ne ferait pas partie des candidats concernés. A en croire la source anonyme du Parisien, le fauconnier de Perpignan serait le seul aventurier à ne pas avoir participé à ces expéditions nocturnes. De ce fait, il mérite de gagner de cette édition pour le 20e anniversaire du programme de TF1.

Signaler une erreur