Santé

COVID-19 : les deux symptômes les plus fréquents du coronavirus dont il faut se méfier !

Illustration
3 Partages

Avec toutes les informations circulant sur le coronavirus, on a parfois du mal à s’y retrouver. Mais quels sont alors les symptômes les plus fréquents et qu'il faut surveiller de près ?

à découvrir

Justement, des scientifiques ont révélé dans le Journal of Intern Medicine, les deux principaux symptômes… dont il faut se méfier. En effet, ils se sont penchés sur le cas de plus de 1400 patients européens infectés par la Covid-19. Dès lors, ils ont pu identifier les premiers signes révélateurs de la maladie. En outre, il convient de préciser que les scientifiques ont mené leurs recherches dans cinq pays européens : France, Belgique, Italie, Espagne et Suisse.

Les symptômes connus du coronavirus

Ainsi, en étudiant les cas de milliers de patients, les chercheurs ont pu dresser la liste des symptômes les plus fréquents. On sait notamment que :

  • 67,8 % des patients avaient le nez bouché ;
  • 63,3 % ressentaient de la fatigue ;
  • 63,2 % avaient la toux ;
  • 62,5 % souffraient de douleurs musculaires ;
  • 60,1 % présentaient un écoulement nasal ;
  • 54,2 % étaient victimes de perte de goût ;

Et contrairement à ce qu’on a pu penser, 45,4 % seulement avaient de la fièvre.

Deux symptômes à surveiller de près

Par ailleurs, la plupart des patients partageaient deux symptômes notoires. Il s’agit des maux de tête et d’une perte soudaine d’odorat. Aussi, si jamais ils apparaissent, prêtez-y une attention particulière ! D’autant plus que cette étude confirme que l’anosmie est « un symptôme spécifique » de la Covid-19. Par conséquent, il ne résulte pas uniquement d’un nez congestionné. D’ailleurs, ce trouble olfactif peut survenir chez n’importe quel patient. Même ceux qui présentent une forme légère ou modérée de la maladie à coronavirus !

Que faire si des symptômes suspects apparaissent ?

Pour autant, il ne faut pas céder à la panique en cas d’apparition de ces deux symptômes. Mais la meilleure chose à faire est de rester chez soi et prendre contact avec son médecin traitant, en lui détaillant les signes suspects. En fonction de quoi, le professionnel de santé prodiguera des conseils (consultation, traitement à domicile, …). En revanche, lorsque les symptômes sont très graves ou persistants, il ne faut pas hésiter à appeler le SAMU et requérir une prise en charge rapide.

Enfin pour rappel, on recommande à toute personne testée positive au coronavirus de limiter les sorties au strict minimum, par prudence. Cela, même s’il s’agit d’un sujet asymptomatique. Et lors des sorties, ne jamais oublier de porter un masque pour se protéger et protéger autrui.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web