People

Karine Le Marchand au cœur d’une polémique : elle prend une décision radicale


A la surprise générale, Karine Le Marchand a annoncé une nouvelle inattendue sur son compte Instagram. En effet, l’animatrice de M6 a décidé de renoncer aux 117 000 euros de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Pour rappel, cette subvention devait permettre à l’ambassadrice d’entreprendre la rénovation de son mas provençal.

On parle de :

En 2005, Karine Le Marchand avait pris les rênes de L’Amour est dans le pré. Dans cette émission, elle part à la rencontre des agriculteurs à la recherche de leur moitié. En ce sens, l’animatrice préférée des Français a tissé des liens forts avec ces personnes au fil des saisons. Certes, il s’agit bel et bien d’un programme de romance. Cependant, la quinquagénaire est également au courant des problèmes qui touchent ce secteur.

C’est justement pour cette raison que l’animatrice de 53 ans s’engage pour l’agriculture aux côtés du Renaud Muselier. Tout juste nommée ambassadrice de la Région PACA, elle avait fait une demande de subvention pour des travaux de rénovation de son mas d’Aix-en-Provence.

Suite aux révélations du journal Marsactu, la présentatrice vedette de M6 s’est attirée les foudres du camp écologiste. En effet, elle s’est retrouvée au cœur d’une polémique et de ce fait, elle a décidé de renoncer à la subvention..

À lire aussi : Karine Le Marchand : Furieuse, elle pousse un coup de gueule et prend une décision radicale !

« Je suis instrumentalisée par des journalistes ou des partis politiques »

C’est un fait, Karine Le Marchand s’est engagée pour une cause qui lui tient à cœur. Pour rappel, la grande amie de Stéphane Plaza souhaite défendre l’intérêt des agriculteurs. Elle veut ainsi proposer des idées et entreprendre des actions concrètes pour faire avancer la lutte contre le réchauffement climatique.

L’animatrice de L’Amour est dans le pré espère bien ajouter sa pierre à l’édifice pour la protection de la biodiversité et la transition énergétique. Tout ce qui compte pour elle c’est d’améliorer la vie professionnelle des agriculteurs. Elle veut aussi aider les particuliers qui souhaitent s’engager en faveur de l’écologie en devenant l’ambassadrice de la région Sud.

La rénovation de cette vieille bâtisse s’inscrit justement dans le cadre de ce projet de grande envergure. Compte tenu de son expertise et de sa notoriété médiatique, Karine Le Marchand possède les qualités nécessaires pour apporter une vulgarisation du sujet.

Seulement voilà, la principale concernée a essuyé les critiques du camp écologiste ces derniers jours. Suite au scandale, elle a décidé de renoncer à la subvention de la région PACA. De cette manière, la quinquagénaire évite d’alimenter une polémique qui a pris de l’ampleur auprès des médias et des partis politiques.

Karine Le Marchand dans le viseur des Verts

Celle qui est également aux commandes de l’émission Une ambition intime avait fait cette requête dans le cadre du plan « Bâtiment exemplaire ». Selon Mediapart, sa demande devait être soumise au vote des élus régionaux. Suite aux révélations de Marsactu, le camp écologiste est monté au créneau pour dépeindre un piètre tableau de ce projet « pédagogique de rénovation énergétique ».

A titre d’information, l’ambassadrice avait fait sa demande par l’intermédiaire de sa société de production Potiche Prod. Pourtant, la quinquagénaire avait acheté cette maison secondaire en son nom. Visiblement mécontents, des élus écologistes locaux ont dénoncé cette convention de subvention comme une sorte magouille entre la région Sud et cette société de production.

En effet, les Verts doutent fortement de la portée de ce projet. Ainsi, ils se sont interrogés en quoi la rénovation de cette vieille bâtisse de 1,3 million d’euros peut-il servir d’exemple aux habitants. De ce fait, les élus écologistes ont parlé d’un « détournement de fonds publics pour le confort personnel de Karine Le Marchand sur le compte de l’urgence climatique ».

De retour dans Une ambition intime

Dans un tout autre registre, l’animatrice vedette de M6 sera bientôt aux commandes d’une nouvelle saison consacrée aux femmes en politique. A l’approche de la présidentielle 2022, il est opportun, selon la présentatrice, de mettre en lumière le « combat mené pour s’imposer aux plus hautes fonctions de l’Etat ».

Les téléspectateurs auront ainsi l’occasion de découvrir les parcours et les séquences de vie pendant leurs vacances de Marine Le Pen, Marlène Schiappa ou encore Valérie Pécresse. De toute évidence, le choix de ses invitées ne fait pas l’unanimité auprès des Français. Cependant, Karine Le Marchand est plus déterminée que jamais à parler de leur ascension. Pour rappel, le premier numéro sera diffusé le 7 novembre 2021 sur M6.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur