People

« Bande de rats d’égouts » : Kelly Vedovelli folle de rage contre le gouvernement, elle pousse un coup de gueule sur Instagram


Très remontée, Kelly Vedovelli a poussé un énorme coup de gueule sur Instagram. La chroniqueuse de TPMP a en effet dénoncé le traitement réservé aux non-vaccinés lors d’un test Covid. Inévitablement, c’est le gouvernement qui en a fait les frais.

On parle de :

C’est un fait, Kelly Vedovelli ne cesse d’attirer l’attention depuis son apparition dans Bella, le clip de Gims. Bien que la jeune femme de 31 ans ait commencé derrière les platines dans le talk-show de C8, elle s’est rapidement imposée grâce à ses prises de paroles pertinentes. Sans surprise, la jolie blonde a rejoint la joyeuse bande de chroniqueurs de Cyril Hanouna.

En ce sens, Kelly Vedovelli a gagné en visibilité. Devenue une influenceuse chevronnée sur les réseaux sociaux, elle partage souvent son avis sur la situation sanitaire actuelle. Force est de souligner qu’elle ne se considère pas comme un antivax ou un provax.

En revanche, Kelly Vedovelli est contre l’idée de diviser les Français à cause de la vaccination. A ce propos, la chroniqueuse de TPMP a récemment vécu une situation qui l’a mis hors d’elle. Visiblement en colère, elle s’en est prise au gouvernement.

Kelly Vedovelli - Instagram - vaccin
©instagram/ @kellyvedovelli

À lire aussi : Le coup de gueule de Kelly Vedovelli sur les tenues des lycéennes provoque une polémique

Kelly Vedovelli sort de ses gonds

Contrairement à certains artistes à l’instar de Jean-Marie Bigard ou bien Francis Lalanne, elle n’est pas farouchement opposée aux dispositifs sanitaires. Néanmoins, l’acolyte de Baba n’hésite jamais à pointer du doigt le gouvernement lorsque leurs décisions ne lui conviennent pas. C’est justement le cas en raison de l’extension du pass sanitaire pendant les vacances d’été 2021. Dans le sud de la France, la belle blonde et sa nièce se sont vues refuser l’accès sur la terrasse après avoir commandé dans un restaurant.

Il faut dire que Kelly Vedovelli n’accepte pas le fait que les personnes qui ne sont pas des professionnels de la santé se permettent de donner leurs avis sur la situation actuelle. Après ses propos controversés lors de son concert à Bruxelles, Patrick Bruel en a pris pour son grade. De toute évidence, elle ne tolère pas que certaines personnalités tentent de diviser les Français.

Le 7 janvier 2022, la protégée de Cyril Hanouna a une fois encore vécu une mésaventure en rapport avec une décision gouvernementale. Elle s’est aperçue que les non-vaccinés devaient passer à la caisse lors d’un test Covid. Les personnes justifiant d’un un schéma vaccinal complet sont donc privilégiées. Folle de rage, l’influenceuse a violemment insulté Emmanuel Macron et Jean Castex.

Kelly Vedovelli
©instagram/ @kellyvedovelli

Sa mise au point sur la vaccination

Suite à son coup de gueule, un internaute lui a demandé de se faire vacciner. L’occasion pour Kelly Vedovelli de mettre les choses au clair :

« Qui a dit que j’étais vaccinée ou pas ? Je parle pas pour mon cas perso. Rien ne vaut de diviser les gens de la sorte, c’est honteux ! Je suis pour le vaccin. Je suis pour les non-vaccinés. Et je suis contre le pass vaccinal. Je suis surtout contre les gros c*ns qui divisent de la sorte (…) À croire que vous venez tous d’obtenir un doctorat à donner vos avis sur ce que les gens doivent s’injecter ou non lol. Si seulement, tout le monde avait l’intelligence de se la fermer et laisser les scientifiques travailler au lieu de diviser avec des mesures de chien errant »

Voilà qui est clair ! Dans un tout autre registre, la séduisante trentenaire avait également répondu à une poignée d’internautes concernant l’affaire Gims. En effet, la jeune femme s’était retrouvée impliquée dans la polémique sans le vouloir.

Pour rappel, l’interprète de Bella avait déclaré qu’il ne souhaitait plus recevoir des messages pour la bonne année. La raison ? Les musulmans ne célèbrent pas cette fête.  Certains avaient donc critiqué la tenue de Kelly Vedovelli dans le clip de l’artiste. Il n’en fallait pas plus pour faire réagir la principale concernée.

Gims - Kelly Vedovelli
©instagram/ @kellyvedovelli

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur