Média

Pierre-Jean Chalençon en garde à vue : les images de son interpellation au Palais Vivienne

L'interpellation de Pierre-jean Chalençon
Ce vendredi 9 avril, Pierre-Jean Chalençon est en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les dînes clandestins à Paris. Crédits : Instagram @pierrejeanchalencon / capture d'écran CNews.

Ce vendredi 9 avril, Pierre-Jean Chalençon se trouve en garde à vue. Le propriétaire du palais Vivienne accusé d'avoir accueilli des dîners clandestins est accompagné de son avocat. Son domicile a également été perquisitionné par la police judiciaire.

L’étau semble se resserrer autour de Pierre-Jean Chalençon. Le spécialiste de Napoléon est actuellement interrogé par les enquêteurs de la police judiciaire, dont le siège se situe au 36 quai du Bastion.

Le palais Vivienne perquisitionné

A l’origine de l’interpellation du collectionneur, un reportage diffusé par M6 au sujet de dîners organisés clandestinement dans la capitale. Dans une séquence tournée en caméra cachée, un homme affirme avoir dîné en cachette avec « un certain nombre de ministres ». L’identité de cet homme est rapidement dévoilée : Pierre-Jean Chalençon, ex-acheteur d’Affaire conclue (France 2), est pointé du doigt.

Le propriétaire du palais Vivienne ne dément pas, mais il affirme qu’il ne s’agissait que d’un « poisson d’avril ». Une « blague » qui intéresse toutefois la justice, puisque dimanche 4 avril le procureur de la République a ouvert une enquête pénale. Alors que plusieurs points restent encore à clarifier, une question agite les médias : quels sont ces « ministres » évoqués par Pierre-Jean Chalençon ?

Ce mercredi, un serveur prétendant avoir participé à l’un de ces dîners affirme dans TPMP avoir bien reconnu un homme politique. Il s’agirait d’un élu possédant « les cheveux gris ». Le jeune homme qui témoigne sous couvert d’anonymat précise également avoir aperçu un chroniqueur télé, ainsi qu’un animateur ayant bercé son enfance. Tandis que les internautes s’interrogent sur les identités de ces convives, la police judiciaire continue ses investigations.

Pierre-Jean Chalençon interpellé, le palais Vivienne perquisitionné

Ce mercredi, le domicile du chef cuisinier Christophe Leroy, soupçonné d’avoir orchestré ces dîners clandestins, a été perquisitionné. Une perquisition suivie de celle du palais Vivienne, propriété de Pierre-Jean Chalençon. Ce jeudi 8 avril, les enquêteurs de la police judiciaire ont fait le déplacement au 36 rue Vivienne, dans le 2e arrondissement de Paris.

Après avoir été entendu plus tôt au siège de la police judiciaire, Pierre-Jean Chalençon a été interpellé. Il se trouve actuellement en garde à vue, ainsi que le chef cuisinier Christophe Leroy. Les deux hommes sont accompagnés de leurs avocats respectifs. Pierre-Jean Chalençon maintiendra-t-il sa version actuelle ? « Ce n’était pas une soirée, c’était un rendez-vous », soutenait-il mardi 6 avril dans Touche pas à mon poste. Le collectionneur, qui expliquait vouloir en réalité organiser le centenaire de Napoléon, dénonçait alors un « acharnement médiatique ».

Signaler une erreur