Show Télé

Dîners clandestins : un serveur confirme dans TPMP la présence d’un homme politique et donne des indices

Un serveur masqué fait des révélations au sujet des diners clandestins
Le serveur a livré de précieuses informations sur les invités présents aux dîners clandestins. Crédits : captures d'écran TPMP.
1 Partage

Ce mercredi 7 avril, Cyril Hanouna recevait dans Touche pas à mon poste (TPMP) l'un des serveurs embauchés lors d'un dîner clandestin chez Pierre-Jean Chalençon. Sous couvert d'anonymat, le jeune homme a livré de précieux indices quant à l'identité des invités.

C’est une affaire qui n’en finit plus de faire couler de l’encre : les dîners clandestins organisés dans la capitale. Il y a deux jours, le domicile du chef Christophe Leroy était perquisitionné dans le cadre d’une enquête ouverte suite au reportage de M6. Dans cette séquence diffusée dans le 19’45, l’un des organisateurs de ces soirées – identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon – assurait avoir « croisé des ministres » lors de ces dîners.

Des dîners clandestins facturés 220 euros

Le reportage de M6 faisait notamment état d’un « menu caviar et champagne », facturé « 220 euros par personne ». Ces plats que les enquêteurs soupçonnent d’avoir été préparés par le chef Christophe Leroy, auraient été dégustés par plusieurs invités de marque. Parmi ces derniers, un homme politique, comme l’a confirmé dans TPMP un invité au visage dissimulé.

Ce jeune homme invité hier soir par Cyril Hanouna précise avoir été embauché au black, afin de percevoir parallèlement le chômage. Le serveur aurait été contacté par un ami, qui a pour habitude de travailler dans ce genre de soirées. Il aurait alors passé un entretien téléphonique d’une vingtaine de minutes, avant de recevoir l’adresse de la réception : « 88 rue Vivienne ». Une localisation qui correspond bien au fameux palais Vivienne, dont le propriétaire n’est autre que Pierre-Jean Chalençon.

Une fois sur place, le jeune homme se voit contraint d’éteindre son portable, qui lui est retiré par les organisateurs. « On me dit qu’il y aura des personnalités et que je n’aurai pas le droit de communiquer avec elles », précise-t-il. Aux alentours de 21 heures, la salle est pleine de convives qui ne portent pas de masque et ne respectent pas les gestes barrières. Les invités « se font la bise », souligne le serveur.

Un homme politique aux « cheveux gris »

Parmi ces convives, le jeune homme explique avoir reconnu certaines personnalités, dont « un animateur » qui a bercé son enfance. Le serveur aurait également aperçu un chroniqueur télé « qui travaille en ce moment pour le service public ». Mais la précision attendue par tout le monde concernait la présence ou non d’au moins un membre du gouvernement.

A cette question, le serveur anonyme est formel : « Effectivement il y avait un homme politique en poste actuellement au gouvernement », assure-t-il avant de livrer une précision importante. Cette personne aurait « des cheveux gris ». Des révélations qui ont toutefois étaient corrigées par la suite par Cyril Hanouna. Sur les réseaux sociaux, l’animateur a expliqué avoir montré un trombinoscope des membres du gouvernement à son invité. Ce dernier n’aurait reconnu « ni ministre ni Secrétaire d’Etat en poste ».

Tweet de Cyril Hanouna
Crédits : Twitter @Cyrilhanouna

Mais comme il l’a lui-même précisé lors de son passage dans TPMP, la politique n’est pas son fort. Il se pourrait donc qu’il s’agisse d’une personnalité politique ne faisant pas nécessairement partie du gouvernement actuel. Franck Riester, membre du gouvernement reconnaissable à ses cheveux gris, a assuré sur Twitter ne pas être l’invité mystère cité par ce serveur.

Tweet de Franck Riester
Crédits : Twitter @franckriester

Signaler une erreur

.

1 Partage

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer