Logement

Un propriétaire furieux déloge son locataire à coups de pelleteuse


En Allemagne, le différend entre un locataire et son propriétaire s'est terminé de manière radicale. Excédé, le second a perdu ses nerfs et s'est emparé d'une machine de chantier pour détruire la maison. L'occupant était encore dans les lieux...

On parle de :

À lire aussi : Un propriétaire filme l’état insalubre de l’appartement laissé par son locataire: "Je n'ai jamais vu une crasse pareille"

Nul ne sait réellement ce qui a poussé cet Allemand à s’en prendre ainsi à son locataire. Le 29 janvier dernier, la scène qui s’est déroulée dans la ville de Gerolstein, non loin de Trèves (ouest du pays) aurait pu se terminer de manière dramatique.

Un conflit qui durait depuis un certain temps

La police de Trèves, qui rapporte les faits, précise qu’un conflit perdurait entre le propriétaire et son locataire depuis « un certain temps ». Sans que l’on sache pourquoi, la mésentente s’est aggravée. Tant est si bien que vendredi dans la matinée, le propriétaire a voulu y mettre un terme à sa manière.

L’homme s’est rendu aux abords de sa maison, bien décidé à en découdre. Profitant des travaux d’excavation sur le terrain de sa propriété, il s’est emparé d’une pelleteuse. Juché sur l’engin de chantier, l’Allemand a entrepris de démolir sa maison… La situation était très tendue, puisque le locataire se trouvait dans les murs.

Ce dernier a d’abord contacté les services de la Ville, avant de se résoudre à appeler les policiers en renfort, rapporte Ouest-France. Sur les images diffusées par la police de Trèves, il est possible de voir à quel point le propriétaire a endommagé sa maison.

Le logement menace désormais de s’effondrer et le locataire ne peut donc plus y habiter. Était-ce précisément ce que souhaitait le propriétaire ? L’enquête ouverte à son encontre par le parquet de Trèves devra le déterminer.

Le propriétaire se défend

Dans ce conflit, il semblerait que les habitants de la petite ville de Gerolstein soient du côté du locataire. Alfred Mertes, maire d’un village voisin, a précisé à une chaîne de télévision locale que le propriétaire avait pour habitude d’embêter les gens du coin.

De son côté, le propriétaire explique avoir prévenu son locataire que des travaux devaient être réalisés. Ce dernier n’aurait pas voulu quitter les lieux. Les fondations de cette maison achetée en juillet 2020 devaient être rénovées et le locataire n’aurait pas dû se trouver dans les lieux. Une explication qui peine à convaincre les enquêteurs.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur