Actualités

Ce monsieur de 38 kilos peut à peine à tenir debout…mais a été déclaré « Apte au travail »


Stephen Smith, 64 ans, a vu son allocation d’aide au travail suspendue alors qu’il ne pesait que 38 kilos et qu’il souffrait au moindre effort qu’il faisait ! Atteint de multiples maladies débilitantes, il a même été jugé apte au travail, alors qu’il pouvait à peine marcher.

Révolté, il a décidé d’aller au tribunal pour réclamer justice, malgré son état de santé fragile !

Stephen Smith, un homme de 64 ans originaire de Liverpool, est atteint de broncho-pneumopathie chronique obstructive, d’arthrose et d’une hypertrophie de la prostate. Incapable d’aller aux toilettes, il utilise un sac de colostomie pour évacuer ses déchets.

Mais malgré tous ses problèmes de santé, une évaluation de la capacité de travail du Département du travail et des pensions (DWP) l’a déclaré apte à travailler en 2017. Du coup, il a perdu son allocation de soutien à l’emploi (ESA). À la place, on lui a demandé de signer pour recevoir une allocation de 679 £ par semaine, de se rendre au centre pour l’emploi une fois par semaine et de prouver qu’il cherchait du travail !

« Je ne pouvais me rendre à la cuisine que pour préparer à manger une fois par jour. Je n’avais pas de muscles à l’arrière de la jambe, ce qui signifiait que je ne pouvais plus du tout me lever et que je devais me pencher ou m’asseoir tout le temps, mais ils me disaient que j’étais en état de travailler », a-t-il confié à Smith à Liverpool Echo. D’après le DWP, il n’aurait effectivement pas obtenu le nombre de points requis pour qu’il prétende à une capacité de travail limitée.

Révolté, Stephen Smith a décidé de contester cette décision devant un tribunal un peu plus de 12 mois après le rejet de son appel.

D’ailleurs, deux médecins différents ont confirmé que cet homme éprouvait de réelles difficultés à effectuer des tâches simples du quotidien. « Je suis d’avis que M. Smith ne pourrait marcher 20 mètres sans douleur ni épuisement », a écrit l’un d’entre eux dans une note.

De plus, entre temps, la santé de Smith s’est encore détériorée. Il a contracté une pneumonie et a été hospitalisé. Mais malgré sa santé fragile, il a dû quitter l’hôpital et aller au tribunal pour se défendre. Évidemment, après avoir constaté son état, le juge a déclaré qu’il était réellement inapte à travailler. Ouf !

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur