Témoignages

Une mannequin bannie de Tinder assure être « trop belle » pour l’appli

Holly Valentine
Tinder a bloqué le profil de la mannequin au motif que son compte « n'est pas réel ». Crédits : Instagram @holly.treats.

Holly Valentine, 26 ans, s'est vue bloquée par l'application Tinder. Plusieurs utilisateurs auraient signalé son profil comme « faux », car ses photos semblaient trop belles pour être vraies...

Sur Instagram, Holly multiplie les poses aguichantes et n’a pas froid aux yeux. Des clichés que la jeune femme a souhaité partager également sur Tinder. Mais visiblement, la réaction des internautes n’a pas été celle escomptée…

À lire aussi : Tudder, l'appli inspirée de Tinder, qui aide les éleveurs à matcher les vaches et les taureaux

Holly s’est inscrite sur Tinder car elle est trop timide

La mannequin de 26 ans, qui vit à Los Angeles (Etats-Unis) fait fureur sur la Toile. Plus d’un million d’abonnés la suivent sur Instagram, où elle partage quotidiennement des photos d’elle en tenues légères. Malgré sa popularité sur Instagram, Holly assure être timide et avoir du mal à rencontrer des partenaires.

C’est donc tout naturellement que la jeune femme s’est inscrite sur Tinder. Holly pensait que l’application lui permettrait de rencontrer l’âme soeur, en toute simplicité. Mais quelques heures seulement après son inscription, elle a eu la surprise d’apprendre la suppression de son profil. En effet, de nombreux utilisateurs l’auraient signalé comme « faux » en raison de ses photos. Des clichés sur lesquels Holly apparaissait si belle, que beaucoup ont cru à une arnaque.

L’Américaine explique avoir contacté les gestionnaires de l’application Tinder, en vain. Elle souhaite être remboursée, puisqu’elle avait contracté l’option permettant d’échanger avec des utilisateurs dans le monde entier. Tinder lui aurait refusé le remboursement, sans aucune explication. Holly est furieuse.

Holly Valentine
Crédits : Instagram @holly.treats

« Je voyage beaucoup, alors je voulais sortir avec quelqu’un et rencontrer de nouvelles personnes quand je voyagerais et en ville, alors j’ai acheté le forfait le plus cher qu’ils offrent qui vous permet de définir votre emplacement n’importe où », explique Holly au Daily Mail.

La mannequin a contacté Tinder et Apple, en vain

« On parle quand même d’un montant de 86 dollars pour une application ! J’ai utilisé des photos qui respectaient les règles, j’ai fait tout ce que je devais faire, j’ai glissé à droite sur un couple de personnes, j’ai eu quelques matches et puis, j’ai recommencé à regarder en rafale mes épisodes de Game of Thrones. Puis, après quelques heures, je suis retournée sur l’application, j’ai vu quelques aperçus de messages, puis l’application s’est verrouillée ».

Dans les messages que la mannequin a eu le temps de consulter, elle affirme avoir vu qu’on l’accusait de faux profil. « Je n’ai même pas eu le temps de rencontrer qui que ce soit ou même d’utiliser vraiment l’application ! J’ai fait quelques recherches et j’ai appris qu’on peut vous interdire l’accès à Tinder, alors j’ai contacté Tinder et Apple en demandant un remboursement. Tinder ne m’a donné aucune réponse et Apple m’a répondu en me disant que les remboursements sont à la discrétion de l’application », déplore Holly.

Reste à savoir si sa mésaventure va tout de même lui permettre de prendre contact avec d’éventuels partenaires sur les réseaux sociaux.

Signaler une erreur