Santé

Le coronavirus pourrait entraîner une surdité durable

Un homme portant un masque contre le covid-19.
Deux cas de surdité potentiellement liée au Covid-19 ont déjà été rapportés. Source : Depositphotos.

Le SARS-CoV-2 pourrait donc bien rendre sourd, comme l'expliquent des médecins anglais dans une revue scientifique.

à découvrir

Le Covid-19 entraîne de nombreux effets secondaires dont certains sont plus courants que d’autres. Parmi les rares symptômes rapportés, la perte d’audition. Des médecins ont récemment pu constater un cas, au Royaume-Uni.

Un homme de 45 ans perd l’audition de son oreille gauche

Le patient cité par les médecins est un quadragénaire admis à l’hôpital après avoir contracté le coronavirus. L’homme explique avoir perçu une sonnerie dans son oreille gauche avant de ne plus rien entendre du tout.

L’audition de ce patient s’est partiellement rétablie après un traitement à base de corticoïdes, détaille l’article scientifique publié dans la revue BMJ Case Report. Mais l’homme souffre désormais d’une baisse de ses capacités d’écoute par l’oreille gauche.

Un premier cas signalé dès avril 2020

Un premier cas de surdité potentiellement liée au Covid-19 a été rapporté en avril 2020. Il s’agit d’un patient thaïlandais, qui n’entend plus depuis qu’il a contracté le coronavirus.

Bien que deux cas aient été signalés, il demeure difficile d’affirmer que la surdité est causée par le SARS-CoV-2. Comme l’explique le docteur Nils Morel, chirurgien ORL et président du syndicat national des médecins OLR (SNORL) : « il est compliqué de faire un lien de certitude ».

« De manière générale, on ne sait pas trop ce qu’il se passe quand une surdité apparaît brusquement. Donc toutes les hypothèses, y compris celle-là, sont possibles »,

précise ce spécialiste à RTL.fr.

Pour vérifier si le coronavirus est bien à l’origine de la surdité, « il faudrait pouvoir prélever un volume de liquide dans l’oreille interne pour l’analyser, ce qui abîmerait l’oreille », souligne le Dr. Morel.


Signaler une erreur


Ailleurs sur le web