Insolite

Portée disparue depuis 6 mois, elle vivait dans la forêt et se nourrissait de mousse

une forêt de l'utah, aux etats-unis.
La femme retrouvée dans la forêt était portée disparue depuis fin novembre 2020. Image d'illustration.

Aux États-Unis, une femme de 47 ans portée disparue depuis novembre 2020 a été retrouvée ce dimanche 2 mai. La quadragénaire vivait dans une tente en pleine forêt et se nourrissait de mousse et d'herbe pour survivre. Elle fait l'objet d'une évaluation mentale.

Elle aura passé près de six mois, seule dans les bois de l’Utah, aux États-Unis. Après plusieurs recherches intensives de la part des autorités locales, une femme vient d’être retrouvée vivante, bien qu’affaiblie et très amaigrie.

L’ermite retrouvée grâce à un drone qui s’écrase au sol

La disparition de l’Américaine remonte au 25 novembre 2020. Ce jour-là, rapporte le New York Post, les gardes forestiers remarquent la présence d’une voiture qui semble abandonnée. Le véhicule est garé sur le parking d’un camping proche du canyon de Spanish Fork. À l’intérieur, des éléments permettent d’établir l’identité de la disparue et de lancer les recherches.

la voiture de la disparue dans l'utah, aux etats unis
La voiture de la quadragénaire a été découverte abandonnée, le 25 novembre 2020. Crédits : Twitter @UCSO.

En décembre, d’intenses recherches répétées ont lieu dans la zone, en vain. La femme semblait s’être volatilisée, jusqu’à ce dimanche 2 mai 2021. Une énième opération de recherches a eu lieu en s’appuyant sur un drone. L’engin s’est écrasé au sol et son pilote, accompagné d’un policier, se sont rendu sur place pour le récupérer.

C’est alors qu’ils ont découvert une tente et la disparue, qui vivait en ermite. Celle-ci avait « énormément perdu de poids et était faible », précise le communiqué du shérif. Malgré son état, l’Américaine était « apparemment pleine de ressources ».

la tente de la disparue dans l'utah, aux etats unis
La tente de la disparue a été localisée grâce à un drone tombé au sol. Crédits : Twitter @UCSO.

Une disparition volontaire ?

En effet, la disparue avait installé sa tente aux abords de la forêt nationale d’Uinta-Wasatch-Cache, près d’une rivière lui permettant de boire. Elle se nourrissait d’herbe et de mousse. Les échanges qu’ont pu avoir les forces de l’ordre locales avec cette femme les ont poussés à demander son évaluation mentale.

la tente de la disparue dans l'utah, aux etats unis
L’intérieur de la tente de l’ermite retrouvée dans l’Utah, six mois après sa disparition. Crédits : Twitter @UCSO.

Conduite à l’hôpital, la quadragénaire va donc être interrogée sur ses motivations. Souhaitait-elle vivre dans ces conditions rudimentaires de son plein gré ? « Ce que cette femme a fait n’a rien d’illégal », a tenu à souligner le shérif, tout en reconnaissant que « beaucoup d’entre nous ne choisiraient pas de vivre dans ces conditions ».

Après son hospitalisation, l’Américaine pourra choisir de retourner dans la foret vivre en ermite. Si c’est bien ce qu’elle souhaite, « elle pourra même bénéficier de ressources mises à sa disposition », a fait savoir le bureau du shérif.

Signaler une erreur