Insolite

Ivre, il s’accroche à un car Flixbus et parcourt 300 km sur le porte-bagages


En Allemagne, un homme saoul a parcouru plusieurs centaines de kilomètres accroché au porte-bagages d'un car Flixbus. De quoi faire de sacrées frayeurs aux automobilistes !

Un jeune roumain ivre a voyagé sur 300 kilomètres, accroché à l’arrière d’un car Flixbus. Tout au long de son trajet, le voyageur a failli tomber plusieurs fois sur la route… De quoi paniquer les autres conducteurs qui roulaient derrière le bus.

À lire aussi : Dunkerque: un homme ivre se déshabille et se jette dans l’eau pour éviter un contrôle de police

A moitié endormi, il manque de tomber plusieurs fois sur la route

C’est le quotidien néerlandophone Het Laatste Nieuws qui relate cette histoire totalement insolite. En Allemagne, un homme de 28 ans a emprunté un Flixbus reliant Berlin à Hambourg.

Cependant, au lieu de monter à bord du car comme l’ensemble des passagers, le Roumain a visiblement préféré s’assoir sur le porte-bagages du bus. S’est-il rendu compte de ce qu’il faisait ? Le quotidien néerlandais ne le précise pas.

Quoi qu’il en soit, l’homme totalement ivre est resté assis sur le porte-bagages du Flixbus pendant… 300 kilomètres.

Chancelant et à moitié endormi, le Roumain a manqué plusieurs fois de tomber sur la route…

Tellement ivre, qu’il ne peut pas passer un alcootest

Cette situation alarmante a finalement été rapportée aux autorités par les employés d’une entreprise de remorquage. Ces salariés se sont aperçus de la présence de l’homme lorsque le Flixbus est arrivé aux abords de l’aéroport de Berlin-Tegel.

La police a alors immédiatement prévenu le conducteur du bus, qui a été sommé de s’arrêter au plus vite.

Ce n’est donc qu’après un trajet de 300 kilomètres, que le passager clandestin a été interpellé par la police. L’homme, qui ne possédait pas ses papiers, était tellement ivre qu’il n’a pas été en capacité de passer un alcootest.

Les forces de l’ordre se sont également aperçues que le Roumain avait fait chuter plusieurs morceaux du porte-bicyclette durant le voyage. Des bouts de métal qui ont forcé plusieurs conducteurs à freiner brusquement pour les éviter.

Heureusement, ce trajet dangereux qui aurait pu coûter la vie à de nombreuses personnes, à commencer par le Roumain, se termine sans drame. Nul doute que le conducteur de ce Flixbus vérifiera désormais que personne ne se trouve à l’arrière de son car, avant de prendre la route…

Signaler une erreur