Insolite

12 ans après avoir donné naissance à des octuplés, la vie d’« Octomom » a bien changé !


Déjà maman célibataire de six enfants, l'Américaine a accouché d'octuplés en janvier 2009. Sans travail et à la tête d'une très grande fratrie, Nadya Suleman (qui se fait désormais appeler Natalie), a fraudé les allocations. Désormais, elle assure avoir trouvé un travail et souhaite laisser derrière elle son passé sulfureux. Découvrez dans la vidéo en haut de page.

La fécondation in-vitro d’« Octomom », comme l’ont surnommée les médias en 2009, lui avait valu de faire la Une des médias américains. Et pour cause, Nadya Suleman était déjà maman de six enfants qu’elle peinait à élever toute seule.

« Octomom » accouche de 8 bébés prématurés suite à une FIV

Mère de six enfants à 33 ans, Nadya Suleman vivait encore chez ses parents. Ces derniers l’aidaient à faire face aux besoins de la grande fratrie conçue par FIV. Une situation difficile, qui n’avait pas freiné la jeune femme dans son envie d’accueillir de nouveaux enfants. En 2009, Nadya Suleman s’était alors fait implanter de nouveaux embryons, lesquels s’étaient divisés. Au total : l’Américaine était enceinte de huit bébés.

Tous étaient nés par césarienne et le médecin à l’origine de la fécondation in-vitro avait été radié. Ce dernier aurait dû accepter de n’implanter qu’un ou deux embryons et surtout, il aurait dû s’interroger sur la santé mentale de Nadya Suleman, rapportaient les médias.

Natalie Suleman enceinte
En 2009, Nadya Suleman a accouché d’octuplés. Crédits : Instagram @nataliesuleman.

Nadya Suleman poursuivie pour fraude aux allocations

A la tête d’une famille de 14 enfants, l’Américaine aggravait sa situation financière et devenait la cible de nombreuses critiques. L’opinion publique américaine, scandalisée par ses choix, la traitait d’égoïste et de profiteuse. La poursuite pour fraude aux allocations n’arrangera pas le cas de la mère de famille. Nadya Suleman, condamnée à 200 heures de travaux d’intérêt général, assurait ne pas être à l’origine de ces détournements d’aides sociales. Elle prétendait alors avoir confié la gestion de son compte bancaire à son agent.

En 2013, nouveau scandale : Nadya Suleman tourne dans un film non adapté aux enfants. Le scénario : l’Américaine « joue » entourée du linge de ses 14 enfants qui sèche sur un étendoir, rapporte Paris Match. L’opinion publique est alors scandalisée et les insultes redoublent d’intensité.

Les enfants de Natalie Suleman
Le choix de Nadya Suleman d’avoir beaucoup d’enfants a suscité une forte polémique aux Etats-Unis. Crédits : Instagram @nataliesuleman.

Nadya devient Natalie et trouve un travail

Désormais, ce passé sulfureux serait de l’histoire ancienne pour Nadya, rebaptisée Natalie. La mère de famille aurait déménagé, passé une maîtrise de psychothérapie et trouvé un travail auprès de femmes en difficulté. Selon 7sur7, elle travaillerait à temps partiel auprès de patients accro aux substances illicites.

« On me traite de paresseuse qui profite des allocations, alors que je travaille depuis trois ans et demi », déplore-t-elle avant de préciser : « Oui, je reçois encore des bons alimentaires de l’Etat », mais ces aides ne paieraient qu’un tiers des dépenses liées à ses enfants.

Les enfants de Natalie Suleman
Natalie Suleman aurait désormais trouvé un travail à temps partiel. Crédits : Instagram @nataliesuleman.

Regrette-t-elle d’avoir fait autant d’enfants ?

Invitée dans l’émission d’Oprah Winfrey, Natalie confie également avoir réalisé des opérations de chirurgie esthétique. « Mais le résultat était si affreux que j’en avais honte. Alors j’ai menti », regrette la maman la plus critiquée des Etats-Unis.

Regrette-t-elle d’avoir donné naissance à autant d’enfants ? « Je voulais juste un tas d’enfants, c’était ma mission. Je n’ai jamais pensé aux conséquences », explique la mère de famille, qui reconnaît désormais que son choix était « immature et égoïste ». Natalie ne peut toutefois « pas imaginer une autre vie »

Signaler une erreur