Food

La fricadelle : qu’y a-t-il vraiment dans cette célèbre saucisse ?


Peu de consommateurs semblent savoir de quoi est composée la fricadelle. Son secret de fabrication est en effet bien gardé ! On vous explique.

On parle de :

Originaire des Pays-Bas, la fricadelle est une tradition culinaire bien ancrée en Belgique et dans le nord de la France. Cette saucisse souvent servie avec des frites est très appréciée par les Belges, qui peuvent notamment s’en procurer dans les friteries. Les restaurants et brasseries du nord l’affichent également sur leurs menus.

Si cette saucisse est donc très populaire, les fabricants demeurent très discrets à propos de la recette exacte. Quels sont les principaux ingrédients qui la composent ?

À lire aussi : Une végane anglaise « traumatisée à vie » après avoir mangé accidentellement un feuilleté à la saucisse

La fricadelle contient-elle des restes de viande impropres à la consommation ?

En pensant à la fricadelle, impossible de ne pas penser à l’inimitable Claudy Focan dans « Dikkenek » ! Alors, cette saucisse se compose-t-elle de « restes impropres à la consommation », comme l’affirme dans le film l’acteur François Damiens ?

Pour le savoir, le média HLN est allé interroger Twan Jacobs, de l’entreprise néerlandaise de surgelés Beckers, l’un des plus gros fournisseurs de fricadelles. Ce dernier tient en premier lieu à expliquer que la mauvaise image de ce bâtonnet composé de viande hachée remonte à un demi-siècle. A l’époque, certains producteurs peu regardants n’hésitaient pas à ajouter des matières premières de mauvaise qualité. L’hygiène n’était d’ailleurs pas forcément au rendez-vous.

Une fricadelle
La fricadelle . Crédits : Instagram @lowkick_running.

De la viande de cheval dans la fricadelle ?

En ce qui concerne la recette de la célèbre fricadelle de Beckers, elle n’inclut que des produits de bonne qualité, assure M. Jacobs. La fricadelle de Beckers contient 40 % de viande de poulet séparée par un procédé mécanique. En clair : la pâte est obtenue en enlevant mécaniquement la viande des os, suite au désossage des carcasses de volailles. Ce procédé baptisé VSM répond à des normes européennes.

La VSM, qui ne permet pas de commercialiser la chair obtenue sous l’appellation de « viande », sert également à fabriquer les nuggets. Vous l’aurez donc compris, il ne s’agit pas de viande de haute qualité, mais pas non plus de déchets.

En plus du poulet obtenu par VSM, la fricadelle inclut aussi :

  • de la viande de porc maigre
  • de la graisse de porc
  • du boeuf (25 à 30 %)
  • de l’eau (30%)
  • de la chapelure
  • du liant
  • des épices
  • des oignons
  • des exhausteurs de goût

Il arrive que certains producteurs de fricadelles ajoutent de la viande de cheval dans leur recette, précise Twan Jacobs. Un ingrédient qui ne plaît pas vraiment aux consommateurs… Alors, prêt à déguster une bonne fricadelle ?

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur