Food

Il existe un fromage si dangereux que l’Europe l’a interdit

le casu marzu sarde
Ce fromage sarde est interdit en raison de la présence de larves vivantes dans sa pâte. Photo d'illustration.

Le casu marzu est un fromage si dangereux que l'Europe l'a interdit. Et pour cause, cette spécialité d'origine sarde est infestée de larves vivantes. Cependant, il serait toujours possible de s'en procurer. Explications.

Jamais un fromage n’aura aussi bien porté son nom : casu marzu, soit « fromage pourri » en Italien. Ce fromage à base de lait de brebis originaire de Sardaigne se retrouve sous plusieurs appellations : casu cundhidu, casu modde, formaggio marcio ou encore casgiu merzu. La recette de ce fromage décrié a de quoi faire pâlir les estomacs les plus robustes !

Des larves de Piophila casei

En effet, le casu marzu, dont la composition peut varier légèrement selon les producteurs, désigne un fromage fortement affiné qui contient des asticots vivants… Ce fromage peu ragoûtant est réalisé à base de pecorino, un fromage italien traditionnel qui provient de Sardaigne. Sa pâte pressée et cuite se compose de lait de brebis. Sa particularité ne réside toutefois pas là…

Pour pouvoir être appelé casu marzu, le fromage contient des larves vivantes dans sa pâte. Des organismes ne se sont pas développés tout seuls, puisqu’ils y ont été introduits par la suite. Il s’agit de larves de Piophila casei, nom scientifique donné aux mouches adeptes de fromage. Cette introduction de larves se réalise durant l’affinage des fromages et c’est grâce à cette action que le casu marzu parvient à son stade ultime de fermentation.

Le casu marzu
Des larves vivantes sont introduites dans le casu marzu. Crédits : Wikimedia.

Le casu marzu élu « fromage le plus dangereux du monde » par le Guinness des records

Si l’ajout de larves dans un fromage est de prime abord repoussant, le casu marzu compte de fervents défenseurs ! Mais pour l’Union européenne, il s’agit avant tout d’un réel danger. Depuis 2005, ce fromage sarde est donc interdit à la vente au sein des pays de l’UE. Les amateurs parviendraient néanmoins à s’en procurer en Italie ou en Corse, de manière illégale et moyennant un tarif onéreux… Pourquoi l’avoir interdit dans l’Union européenne ? En raison des dangers encourus par les consommateurs.

Le casu marzu, élu « fromage le plus dangereux du monde » par le Guinness des records, est jugé dangereux par de nombreux spécialistes. Les larves ingérées encore vivantes pourraient se développer dans l’organisme et causer de sérieuses infections. Autrement dit : ces asticots peuvent élire domicile dans notre intestin et entraîner des lésions. Diarrhées, douleurs abdominales, nausées… Manger du casu marzu est susceptible de nous faire vivre un véritable enfer, préviennent les infectiologues. Alors, tenté ? Certains internautes ont pris le risque, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessous.

Un cas qui n’est pas sans rappeler celui de la mimolette, fromage français interdit aux Etats-Unis depuis 2013. Spécialité lilloise, ce fromage serait, selon les autorités sanitaires américaines, « composée d’une substance malpropre, putride ou en décomposition ». La croûte de la mimolette est en effet pulvérisée avec des acariens, une technique qui octroie à ce fromage une pâte tendre et un gout fruité…

Signaler une erreur

.

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer