Société

Cette enseignante révèle à ses élèves que le Père Noël n’existe pas, les parents lui règlent son compte

Père Noël
© Pixabay

Dans le Gard, une enseignante s’est attiré les foudres des parents d’élèves en révélant à ces derniers que le père Noël n’existe pas.

À lire aussi : Les parents demandent le renvoi de cette enseignante après la fuite de son compte OnlyFans

Le Père Noël n’existe pas ?

Les fêtes de Noël et du Nouvel An approchent à grands pas. Sur fond de sobriété énergétique, les Français commencent à décorer le sapin et à accrocher les guirlandes. Comme Jessica Thivenin qui a récemment partagé ses 8 sapins de Noël dans sa villa à Dubaï.

C’est surtout le moment pour les parents de faire rêver les enfants en les couvrant de jouets et d’autres cadeaux. Les enfants, de leur côté, du moins ceux qui croient au Père Noël, demandent au gros monsieur barbu tout ce qu’ils veulent.

Et ce, à une seule condition : qu’ils soient sages durant toute l’année. Cependant, une enseignante dans le département du Gard a brisé le mythe en révélant à ses élèves que le Père Noël et ses rennes n’existaient pas !

Pour être plus précis, elle n’a pas confirmé l’existence du Père Noël. Ce qui en revient finalement au même. Toujours est-il que certains parents d’élèves ont jugé cela intolérable et n’ont pas hésité à faire part de leur colère.

Une question de croyance

Mettons les choses au clair : le Père Noël n’existe pas ! Par ailleurs, tout adulte est censé le savoir. Pour cause, l’enfant sera amené, tôt ou tard, à découvrir la vérité. Parfois même dans la cour de récréation.

Petite fille
© Pixabay

Seulement voilà, dans une école primaire dans le Gard, par une voie, disons non conventionnelle, que les élèves ont appris la vérité. En effet, c’est leur professeure, une enseignante de CE2-CM1 qui s’en est chargé.

À la question sur l’existence du Père Noël, la femme a répondu :

« Chacun était libre d’y croire ou non. »

Une réponse qui n’a pas fait l’unanimité auprès des parents d’élèves.

L’enseignante victime d’insultes

Dans un groupe WhatsApp dédié aux parents d’élèves, la réponse de l’enseignante a été débattue. Force est de constater que les avis étaient divisés. Si certains n’y ont pas fait attention, d’autres se sont acharnés sur la pauvre femme.

Entre critiques et insultes au quotidien, la femme, sans doute agacée, a fini par porter plainte. Voici son motif : « men*ces envers un agent chargé d’une mission de service public, harc*lement et outr*ge ».

Que pensez-vous de cette affaire ? Comment auriez-vous réagi si vous étiez l’un des parents d’élèves ? Auriez-vous caché la vérité sur le Père Noël ?

La légende du Père Noël

Même si beaucoup de pays dans le monde fêtent Noël, beaucoup ignorent l’origine de la légende du Père Noël. S’il ne s’agit pas du monsieur barbu qui habite au pôle Nord et qui se déplace en chariot, il a bel et bien existé.

D’après ce que l’on sait, il est apparu pour la première fois il y a environ 1700 ans. Le véritable Père Noël s’appelait Nicolas de Myre. S’il s’agissait d’un évêque turc. Très fortuné, l’homme d’Église avait l’habitude de distribuer des cadeaux et de la nourriture aux plus pauvres la nuit.

Plus tard, il a été canonisé par l’église. Dans le contexte de l’époque, la religion catholique voulait remplacer les personnages des fêtes païennes par des saints. C’est ainsi que la Saint-Nicolas fut célébrée le 6 décembre (le jour de la disparition de Nicolas de Myre).

La fête était si populaire qu’elle s’est exportée dans d’autres pays. Malgré la réforme protestante qui a supprimé la fête, les Hollandais continuent de la célébrer, mais a changé son nom en Sinter Klaas.

Il s’agit d’un personnage semi-laïc qui distribue des jouets. Fait intéressant, le nom de Santa Claus utilisé par les Américains pour désigner le Père Noël est en fait la déformation de ce mot néerlandais.

Signaler une erreur