Télé

Top 8 des affaires de triche dans les émissions télé


Teheiura de Koh-Lanta, La Légende n’est pas le premier et ne sera certainement pas le dernier candidat à avoir triché dans un jeu télévisé. Outre les participants, certaines productions rivalisent d’imagination pour atteindre leurs objectifs. Découvrez huit faits marquants en rapport avec les magouilles et les scandales sur le petit écran.

De The Voice (TF1) à A prendre ou à laisser (C8) en passant par L’Amour est dans le pré (M6), aucune émission télé digne de ce nom n’est à l’abri des accusations de tricheries. Il faut dire que ce phénomène, déjà dans le milieu depuis des années, a fait grand bruit ces derniers temps. La raison ? Teheiura, candidat emblématique de Koh-Lanta, La Légende a fauté en Polynésie française.

Depuis, le scandale d’« Intervilles » ou encore le nom de Charles Ingram reviennent sur le tapis. En effet, les jeux télé seraient le royaume de la triche. Certaines productions favorisent parfois les champions tandis que d’autres arrêtent les votes du public au bon moment. Autant dire que les magouilles sont devenues monnaie courante sur le petit écran.

Faute avouée à moitié pardonnée ? Teheiura peut en témoigner. De son côté, Bruno, l’ex-maître de midi a confié que dans ce genre d’émissions, 12 Coups de midi, il existe une mécanique qui agit en faveur du champion. Malgré tout, le candidat a précisé qu’il n’y a pas eu de triche. En revanche, le constat est unanime pour ces huit cas.

À lire aussi : Koh-Lanta: briquet, conserves cachées... Un ex-candidat balance les tricheries des aventuriers !

Le scandale d’Intervilles

En 1997, Le Canard Enchaîné révélait un cas de tricherie dans le programme de TF1. Le présentateur de l’émission, Olivier Chiabodo avait favorisé l’équipe du Puy du Fou. En effet, il leur indiquait les bonnes réponses avec ses doigts lors d’un quizz.

Dans la foulée, la première chaîne s’était empressée de le licencier avant de le reprendre, puis à nouveau de le renvoyer en 2017. Selon les informations relayées par Le Parisien, l’ancien animateur aurait agi sur l’ordre du producteur Gérard Louvin.

Qui veut gagner des millions

Dans la version britannique, Charles Ingram avait participé à l’émission télé en 2001. Il fait partie des rares candidats à remporter le gain le plus haut : le million. Pourtant, son parcours dans le jeu n’a rien d’extraordinaire. Bien au contraire, il n’était pas vraiment une lumière.

Outre les téléspectateurs, la production doutait aussi de son honnêteté. Ainsi, l’équipe avait revisionné l’émission. Ils avaient constaté 19 toux émises par sa femme, Diana, présente parmi le public. De ce fait, le couple avait été condamné pour escroquerie en 2003. Bien entendu, ils ne toucheront jamais le joli pactole. Le film Quiz retrace cette affaire.

L’Amour est dans le pré

Dans l’édition belge du programme de romance, Laurence et François avaient menti à la production. En 2020, le couple avait en effet laissé croire qu’ils étaient de parfaits inconnus l’un pour l’autre avant la séance de speed-dating. La candidate montrait ainsi face caméra qu’elle était tombée sous le charme du supposé prétendant.

Les deux tourtereaux avaient donc continué l’aventure dans L’Amour est dans le pré. Ce, avant que Laurence craque et avoue tout à ses concurrentes et à la production, rapportent nos confrères d’Huffington Post.

4- Koh-Lanta, La Légende

Tiraillé par la faim, Teheiura n’a pas su gérer la tentation. Originaire de la Polynésie française, le lieu de tournage de l’édition All-Stars 2021, l’aventurier a demandé de la nourriture à des pêcheurs.

Teheiura
©TF1

Bien que Claude et Sam aient tout nié en bloc, le Polynésien a assuré qu’il avait partagé ces vivres avec d’autres naufragés. Pour couronner le tout, le grand favori de Koh-Lanta, La Légende et son camarade Laurent auraient également participé à des dîners clandestins. Au total, quatre à cinq candidats avaient organisé ces expéditions nocturnes.

Tout le monde veut prendre sa place

En 2020, Mikael participait au jeu télévisé présenté par Nagui. Sa grande taille lui permettait de voir les réponses des autres candidats. Voilà un cas de tricherie qui n’avait pas échappé à l’œil de l’animateur. Ce dernier n’avait pas manqué de le recadrer en plein direct.

« (…) à la hauteur à laquelle vous êtes, vous pouvez largement regarder ce que répondent les autres (…) ce sera la dernière fois que j’accepte votre réponse dans ces conditions »

Tout le monde veut prendre sa place - Triche
©France 2

La roue de la fortune

Au micro de nos confrères du Parisien, Christophe Dechavanne a levé le voile sur les coulisses de cette émission culte. Pour rappel, il était aux commandes du programme entre 2006 et 2011 sur TF1. L’animateur se montrait parfois bienveillant avec les participants en les guidant pour éviter la case banqueroute. Il avait également aidé une finaliste pour qu’elle gagne une voiture.

« Comme j’avais l’habitude, au bout d’un moment, de voir le rythme de cette p*tain de roue, je savais, quand on la lançait, où elle allait à peu près »

La roue de la fortune - triche
©TF1

Loft Story

Cette fois-ci, c’est la production qui s’était retrouvée au cœur d’une polémique suite aux révélations de Benjamin Castaldi. Le célèbre animateur de l’émission de télé-réalité expliquait que l’équipe arrêtait les appels quand le/la candidat(e) désiré(e) arrivait en tête des suffrages.

Loft Story - triche
©M6

Pékin Express

En 2008, Le Canard Enchaîné révélait un cas de tricherie. En effet, la production aurait payé des automobilistes pour avantager ou aider certains binômes. De ce fait, bon nombre d’auto-stoppeurs dans le jeu d’aventure semblaient exceller dans l’art de convaincre les chauffeurs. Quoi qu’il en soit, le groupe M6 continue de faire sensation auprès des téléspectateurs grâce notamment à ce programme.

Pékin Express
©M6

Signaler une erreur