Cinéma

Chris Hemsworth risque d’avoir l’Alzheimer, il veut faire une pause dans sa carrière

Chris Hemsworth
Chris Hemsworth - Netflix

Contrairement à la France, aux États-Unis, le test de génomique récréative est accessible à tout le monde. Le célèbre acteur américain, Chris Hemsworth, en a profité.

Découverte par Aloïs Alzheimer en 1906, la maladie d’Alzheimer est une affection qui entraîne progressivement la disparition des neurones. Elle peut ainsi entraîner la diminution, voire la perte de mémoire, de raisonnement, de l’attention et de certaines capacités. 

Selon les résultats de ses tests, il a été affirmé que Chris Hemsworth pourrait être victime de cette affection dans l’avenir. Prévenu par sa prédisposition à la maladie, il a ainsi la chance de pouvoir se préparer et retarder l’apparition des symptômes. Comme lui, les personnes qui ne peuvent pas passer le test peuvent toutefois prévenir la maladie par une vie saine.

À lire aussi : Dolph Lundgren, l’acteur de Rocky IV, présente sa (très) jeune fiancée : l'acteur moqué par les internautes - « Ta fille s’est fiancée ? »

Chris Hemsworth a “huit dix fois plus de risques” 

Le jeudi 17 novembre 2022, l’interprète de « Thor » avait confié à Vanity Fair sa prédisposition génétique à la maladie d’Alzheimer. Son grand-père, ayant été atteint par la maladie, a fait de lui le porteur de deux gènes APOE4.

« C’est un facteur de risque parmi d’autres, car l’Alzheimer est une pathologie multifactorielle”,

a précisé le professeur HuffPost Philippe, directeur général de la Fondation Alzheimer. Ce gène est plus précisément l’un des plus fréquents facteurs de risques, « mais surtout le plus associé à la maladie ».

Selon le professeur, Chris Hemsworth a ainsi 60 % de « probabilité de développer l’Alzheimer » . Pour autant, le célèbre homme n’est pas condamné, sachant que la majorité des personnes porteuses de l’APOE4 ne déclareront pas forcément la maladie.

Comme de nombreux Américains, l’acteur a eu la chance de confirmer sa « plus grande peur » . Il a eu la chance d’être testé dans le cadre du tournage de la série « Limitless » . Une série qui est centrée sur les limites du corps et de l’esprit de l’Homme. D’ailleurs, la prédisposition de l’acteur va être révélée dans la série documentaire pour sensibiliser le monde.

Malheureusement, en France, le test de dépistage ne peut être fait que pour une raison médicale ou judiciaire.

En France, le test est interdit au grand public

Il existe bel et bien des tests pour connaître la prédisposition génétique, aux États-Unis, tout le monde a justement le droit de faire un test de génomique récréative. Ce n’est malheureusement pas le cas en France. 

Pourtant, ce test permet de déterminer les marqueurs génétiques de risque pour diverses maladies. C’est également un bon moyen de connaître le patrimoine génétique et les origines d’une personne.

« Très populaire aux États-Unis » , le test coûte « environ 100 dollars » d’après HuffPost Philippe. « 150 000 et 200 000 personnes le font via internet », a-t-il confié, regrettant que ce soit « interdit pour le grand public » en France.

« Vous pouvez réaliser un test dans ceux cas : soit dans le cadre d’une commission rogatoire pour recherche d’identité ou de paternité, soit en ayant une cause médicale liée à une maladie génétique » ,

a-t-il livré sur la réglementation française. Bien que tout le monde ne puisse pas faire le dépistage en France. Il est possible de prévenir la maladie et Chris Hemsworth a déjà pris ses dispositions.

Les préventions de l’Alzheimer

Il faut avant tout savoir que la prédisposition génétique n’est pas le seul facteur d’accélération de l’apparition de l’Alzheimer. En effet, il y a en plus les facteurs environnementaux. La consommation de boissons alcoolisées, de tabacs ou de drog*es sont également des facteurs à prendre en compte. Il faut aussi y ajouter le diabète, l’obésité et les risques cardiovasculaires.

Comme « la maladie commence 10 à 20 ans avant l’apparition des premiers symptômes » , Chris Hemsworth a déjà envisagé de mettre « tous les outils de son côté » . Pour « empêcher les choses d’évoluer d’une telle façon », il doit « stimuler son cerveau et le protéger des coups et des produits qui abîment la barrière hématoencéphalique » .

Le professeur a de plus ajouté qu’il faut « garder son corps en bonne santé, faire de l’activité physique et lutter contre la solitude ». Ce dernier conseille d’ailleurs d’ « anticiper la retraite pour faire en sorte que la rupture de ce lien social ne soit pas brutale » .

Face à cela, l’interprète de « Tyler Rake » prévoit de « prendre un long congé et juste simplifier (sa) vie ». Sauf le cas rare, pour 0,04 % des malades, Chris Hemsworth a encore un long moment de préparation. Il est effectivement rare qu’une personne développe l’Alzheimer avant 65 ans.

Signaler une erreur