Témoignages

Une mannequin asiatique de 23 ans frappée sauvagement dans le métro, elle a frôlé le pire


Brutalement agressée alors que cette jeune Asiatique attendait sur le quai du métro de New York, elle a vécu un enfer sans personne pour l’aider aux alentours. Encore sous le choc, elle révèle quelques détails importants de ce déferlement de violence.

Actuellement, la discrimination liée aux origines ethniques et à la couleur de peau gagne de l’ampleur. Malheureusement, une inquiétante vague de racisme anti-asiatique déferle en effet aux États-Unis. Bien que les gens se mobilisent pour contrer cette montée en puissance, certain(e)s en font les frais de cette violence gratuite.

C’est notamment le cas de cette jeune asiatique qui s’appelle Bew Jirajariyawetch, installée depuis peu à New York afin de poursuivre son rêve de percer dans le mannequinat. Alors qu’elle allait prendre le métro pour rentrer après un concert, elle s’était retrouvée entre les mains de cet individu. L’agresseur n’avait pas hésité à la rouer de coups et à la jeter au sol.

Crédits : Bew Jirajariyawetch / dailymail

Attaquée par-derrière, elle ne pouvait pas réagir à temps pour se défendre. Très violent, il ne l’a d’ailleurs laissée aucune chance. Etranglée et frappée au visage, la jeune femme de 23 ans a frôlé le pire. L’individu dans le métro a malheureusement abusé d’elle avant de s’enfuir avec son sac à main. Encore sous le choc, la victime a dévoilé son visage tuméfié et les autres séquelles physiques de cette attaque.

agression - asiatique
© Courtesy of Bew Jirajariyawetch

À lire aussi : L'étudiante qui affirme avoir été frappée parce qu'elle portait une jupe a-t-elle tout inventé ?

Une enquête est en cours

A titre d’information, Bew habite dans le Queens.  Ainsi, elle s’est rendue à la station 4th Street Herald Square pour rentrer chez elle. L’agression s’est passée vers 4h du matin et elle ne pouvait compter sur personne. Le métro de New York regorge de caméras, mais elles ne semblent pas fonctionner, déplore la victime lors d’une interview pour Daily Mail.

Selon ses propos, son agresseur avait pris tout son argent et sa carte d’identité. En revanche, le voleur avait laissé son iPhone, ce qui lui avait permis de prendre cette photo de son visage. Bien entendu, les forces de l’ordre étaient venues sur les lieux. Cependant, la victime regrette le fait qu’elle était toute seule lors de cette agression.

«Il y avait tellement de policiers dans le métro après l’attaque, mais personne n’était là avant »

Quelques images de cette attaque et de l’auteur de faits sont cependant entre les mains de la police. New York City Crime Stoppers a d’ailleurs publié un court extrait de l’agresseur non identifié sautant un tourniquet du métro avant de trouver sa proie. Les autorités offrent ainsi une récompense de 3 500 $ pour toute information menant à son arrestation.

Métro New York
© @NYPDtips/Twitter

Son avocat s’exprime

Nul doute que la victime a vécu une expérience effroyable dans le métro de New York. Cependant, elle a trouvé le courage de surmonter cette épreuve en retournant sur les lieux. Par ailleurs, elle refuse d’abandonner sa carrière de mannequin à cause de cette agression. De plus, la jeune femme ne regrette pas sa décision de poursuivre son rêve dans la Grosse Pomme. Interrogé par Daily Mail, son avocat Eric Parnes en a dit plus sur son état d’esprit actuel.

« Bew a été incontestablement traumatisé. Elle souffre d’un manque d’appétit et de cauchemars persistants (…) Vivre dans un pays étranger sans famille est déjà une situation difficile, sans parler de faire face à un acte de violence aussi injustifié. Cependant, elle trouve la force de parler de cela et continue de faire avancer ses aspirations »

Bew témoigne pour éviter que cela recommence

Outre la nouvelle vague de la pandémie, les États-Unis font également face à un autre problème de taille : la montée en puissance des violences. La veille de l’agression de Bew, le sportif Akeem Loney a poussé son dernier souffle après une attaque au couteau. Plus tôt ce mois-ci, un homme a été ensanglanté après une attaque brutale sur le quai en direction nord de la station 49th Street. La police de New York a d’ailleurs dévoilé une statistique alarmante à ce sujet.

nypd
© NYPD

De son côté, Bew a confié suite à son agression dans le métro qu’elle « ne veut pas que quelqu’un d’autre vive ça ou soit blessé par cette personne ». Ainsi, elle a décidé de partager son histoire.

Signaler une erreur