Témoignages

« Que les derniers instants de votre vie ne ressemblent pas à ça » : un médecin réalise une vidéo destinée au « coronasceptiques »

Dr Kenneth Remy
Le Dr Kenneth Remy souhaite interpeller les personnes qui ne croient pas à l'existence du virus. Crédits : Twitter @DrKenRemy1.
2 Partages

Kenneth Remy est médecin à l'hôpital Barnes-Jewish et à l’hôpital pour enfants de Saint-Louis (Missouri - USA). Depuis le début de la pandémie, il travaille avec acharnement pour sauver des vies. L'urgentiste doit régulièrement faire face aux départs de ses patients et la détresse de leurs proches. Il a décidé de réaliser une vidéo adressée à ceux qui ne croient pas à l'existence du virus.

à découvrir

Cette séquence poignante montre les derniers instants d’un malade. Le Dr Remy a eu l’idée de la réaliser après un moment particulièrement marquant à l’hôpital.

Le Dr Remy doit régulièrement appeler des familles pour leur annoncer le pire

Récemment, l’un de ses malades a rendu son dernier souffle. Cet homme lui a demandé de transmettre un message à ses proches. Il voulait simplement que le Dr Remy leur dise combien il les aimait. Bouleversé par cette fin de vie, le médecin n’était pas au bout de ses peines.

Cette même nuit, le Dr Remy a dû appeler personnellement onze familles pour leur annoncer que leurs proches n’avaient pas survécu à l’épidémie. « Ce sont les pires coups de fil que l’on puisse passer », confie-t-il à CBS News.

Pour le médecin, entendre des personnes remettre en cause l’existence du virus est insupportable. Excédé par de tels propos, il a décidé de réaliser une vidéo dans l’espoir de marquer les esprits. La séquence publiée sur son compte Twitter samedi dernier est glaçante. Elle recrée les derniers instants d’un malade sur son lit d’hôpital.

« Porter un masque n’est pas aussi inconfortable que d’être intubé »

Le Dr Remy explique que les patients qui succombent durant la pandémie ne respirent plus qu’une quarantaine de fois par minute. Leur taux d’oxygène chute vertigineusement et conduit fatalement à leur fin. « J’espère que les derniers instants de votre vie ne ressembleront pas à ça », souligne le spécialiste dans sa vidéo.

« Si vous êtes admis aux soins intensifs puis intubé, vos chances de survie se réduisent fortement. Porter un masque n’est pas aussi inconfortable que d’avoir une pièce en plastique dans la bouche pour vous aider à respirer »,

explique-t-il auprès de la BBC.

Kenneth Remy exhorte les internautes à respecter les gestes barrières, se laver les mains et porter un masque. « Dans le cas contraire, je vous promets que c’est ce que vous verrez », conclut le médecin très ému.


Signaler une erreur