People

Johnny Hallyday « bourré » et « agressif » : les révélations de Pascal Obispo sur son alcoolisme


Parmi les artistes interviewés dans le documentaire consacré à Johnny Hallyday, Pascal Obispo a raconté une anecdote glaçante sur le Taulier. Il a en effet fait une révélation déroutante sur son alcoolisme. Le moins que l’on puisse dire c’est que ses excès font froid dans le dos.

Voilà déjà cinq ans que L’Idole des jeunes nous a quittés. Il était sans nul doute un rockeur dans l’âme qui aimait vivre à 100 à l’heure. En effet, Johnny Hallyday tombait souvent dans les excès. Rien ne l’arrêtait d’autant plus que l’argent coulait à flots.  A titre d’information, le roi des flambeurs percevait des avances sur le produit de ses concerts. Ce n’est d’ailleurs qu’une source de revenus parmi tant d’autres. En ce sens, il pouvait presque tout se permettre.

Depuis le 29 mars 2022, le documentaire « Johnny par Johnny » est disponible sur Netflix. Cette série composée de 5 épisodes retrace son parcours. Celle- ci revient aussi sur ses frasques et ses déboires. A l’évidence, son rapport pour le moins conflictuel avec l’alcool lui a parfois joué de sales tours. Face caméra, Pascal Obispo a d’ailleurs fait une révélation glaçante à ce sujet.

À lire aussi : Pascal Obispo mal à l'aise après des photos publiées par sa femme sur les réseaux sociaux !

Johnny Hallyday et ses excès

Dans le 2e épisode de la série documentaire Netflix, les journalistes sont revenus sur la demande de divorce de Sylvie Vartan en septembre 1966. En apprenant cette mauvaise nouvelle, l’interprète d’Allumer Le Feu a tenté de mettre fin à ses jours. « Hier soir, Johnny s’est enfermé dans sa salle de bains, il a avalé des barbituriques et s’est ouvert les veines du poignet », peut-on entendre. Interrogée sur cet incident, Line Renaud a expliqué que le défunt rockeur avait toujours poussé vers l’extrême. « (…) trop boire, trop travailler, trop se forcer », ajoute-t-elle.

De son vivant, Johnny Hallyday n’a jamais caché son goût immodéré pour l’alcool. Dans une interview, l’ancien compagnon de Laeticia a notamment confié qu’il fait généralement 4 tournées en France par an. « (…) je finis mon tour de chante vers 00h30, je ne ressors jamais avant deux heures du spectacle parce qu’il me faut une heure pour récupérer. Ensuite, je m’habille et on va dîner avec les musiciens, et on boit un verre jusqu’à des fois 5 heures, des fois 6 heures, des fois 7 heures », a-t-il en effet avoué.

Comme l’interprète de Retiens la nuit l’a expliqué, il a vécu une vie qui est excessive. Certains photographes ont d’ailleurs immortalisé des images bouleversantes dans lesquelles on voit l’artiste en piteux état entouré d’alcool. « Il y a des fois où j’en ai vraiment ras-le-bol, je suis fatigué, j’en peux plus. Faire une tournée de deux mois, ce n’est pas drôle tous les jours », déclare-t-il.

Les révélations chocs de Pascal Obispo

Parmi les artistes de renom qui ont eu le privilège de collaborer et de côtoyer Johnny Hallyday, Pascal Obispo s’est fendu d’une anecdote glaçante face caméra. « Je l’ai vu boire… Au début, c’est marrant. Et, à un moment donné, quand il reprend une deuxième bouteille, là ça devient agressif », confie-t-il tout d’abord.  Sur sa lancée, l’interprète de Lucie a par la suite révélé : « Je l’ai vu bourré, je l’ai vu à poil dans son jardin avec un flingue sur la tempe. Je l’ai vu à genoux devant moi en train de pleurer… C’était dur »

Suite aux révélations chocs de son ami, Florent Pagny a tenu à tempérer en expliquant que la vie d’une star n’est pas un long fleuve tranquille. Seulement huit mois après sa naissance, le père de Johnny Hallyday, Léon Smet avait déserté le foyer familial. Tout au long de sa carrière, il avait tenté en vain de renouer le contact avec son papa. En ce sens, il était un artiste tourmenté qui était très souvent en tournée. Terriblement seul au sommet, le Taulier avait choisi l’alcool comme compagnon de route.

Signaler une erreur