People

Igor Bogdanoff : pourquoi sa disparition est un soulagement pour sa famille ?

Igor Bogdanoff - Grichka Bogdanoff - jumeaux - fusionnel
TPMP

Seulement six jours après son frère Grichka, Igor Bogdanoff s’est éteint. Depuis, les hommages pleuvent et certains proches ont fait des confidences sur leurs derniers jours. C'est le cas de leur attaché de presse qui a raconté cette terrible épreuve à laquelle la famille était confrontée avant la disparition du physicien.

Pendant leurs 72 années de vie, Grichka et Igor Bogdanoff ont suscité l’étonnement et l’admiration. Le duo emblématique de l’émission de science-fiction Temps X a en effet brillé devant les caméras. Ils ont également fait parler d’eux en raison de leur métamorphose. Encore aujourd’hui, le débat autour de leur changement d’apparence fait rage.

De toute évidence, les plus célèbres jumeaux du PAF affectionnaient particulièrement jouer sur leur image. Tout porte à croire que les défunts scientifiques étaient toujours sur la même longueur d’onde. Que ce soit un recours à la chirurgie esthétique ou une expérimentation qui a mal tourné aux États-Unis, ils étaient sans doute tombés d’accord pour modifier leurs visages.

Il en est de même pour le changement de leur nom de famille. Ce sont des preuves qui montrent à quel point, Grichka et Igor Bogdanoff étaient très fusionnels. L’attaché de presse des jumeaux, Cédric André a d’ailleurs fait une révélation déchirante à ce sujet.

Grichka et Igor Bogdanoff
©C8

À lire aussi : Les frères Bogdanoff : pourquoi ont-ils changé leur nom de famille ?

Grichka et Igor Bogdanoff, des jumeaux hors du commun

Suite à leur disparition, les hommages de personnalités ont afflué de toute part. De Sylvie Ortega, l’ex-agente de Loana à Faustine Bollart en passant par Laurence Boccolini, tout le monde a fait part de leur tristesse. Dans la foulée de cette annonce au sujet du mathématicien, leurs proches ont enchaîné les apparitions dans les émissions télévisées. Venus sur le plateau de TPMP, le 3 janvier 2022, Pierre-Jean Chalençon et Cédric André ont évoqué leurs derniers jours.

Le constat est unanime pour le collectionneur et l’attaché de presse : les stars cosmologiques ne lésinaient pas sur les efforts pour rester en pleine forme. De plus, ils se pliaient à un régime adapté. En ce sens, les plus célèbres jumeaux du PAF possédaient une hygiène de vie irréprochable. Du coup, les défunts scientifiques estimaient qu’ils n’étaient pas la cible du Coronavirus. Malheureusement, ils avaient contracté une forme sévère de la maladie.

Admis en réanimation le 15 décembre 2021, Grichka Bogdanoff s’est éteint 13 jours après des suites du Covid-19. A ce moment, Igor se trouvait dans le coma. En ce sens, le compagnon de Julie Jardon n’avait pas pu apprendre cette terrible nouvelle. Suite à son passage dans le talk-show de C8, Cédric André a réitéré ses propos au micro de RTL. L’attaché de presse des jumeaux a confirmé que le physicien n’a jamais repris conscience. Ce, avant de confier :

« Ils étaient plus qu’inséparables, ça sortait de l’entendement. C’était fusionnel (…) Finalement c’est peut-être mieux si Igor ne s’est pas réveillé. C’est terrible à dire, mais quelle aurait été la vie de l’un sans l’autre ?»

Même son de cloche du côté d’Eric Naulleau qui est venu sur le plateau de L’Heure des pros sur CNews, le 4 janvier dernier. L’essayiste et ami d’Eric Zemmour qui a eu l’occasion de côtoyer les jumeaux a néanmoins ajouté :

« Je savais qu’Igor était dans un état très critique, mais on était presque inquiet de savoir qu’il pourrait survivre, et qu’il allait devoir vivre sans son frère »

Ils se croyaient à l’abri de la maladie

Pour rappel, Igor a rendu son dernier souffle le 3 janvier 2022. Sa disparition était donc presque un soulagement pour sa famille. Dans les colonnes du Parisien, Gérard de Cortanze qui connaissait les jumeaux depuis 1978 a expliqué que le physicien a dû évidemment sentir que Grichka n’était plus de ce monde.

Par ailleurs, le duo inséparable se croyait insubmersible en raison de leur alimentation et leurs séances de sport. De plus, ils ont toujours opté pour des plantes aux innombrables vertus pour se soulager. En ce sens, Igor et Grichka Bogdanoff ont décidé ne pas se faire vacciner contre le Coronavirus, explique Cédric André. Malheureusement, leurs états s’étaient rapidement dégradés. Après une détresse respiratoire, les défunts scientifiques sont partis rejoindre les étoiles.

Signaler une erreur