Média

La bourde d’Emmanuel Macron lors de son allocution fait réagir Twitter

Emmanuel Macron lors de son allocution du 31 mars 2021.
Lors de son allocution du 31 mars 2021, le chef de l'Etat a fait une bourde remarquée. Crédits : capture d'écran BFMTV.
1 Partage

Ce mercredi soir, Emmanuel Macron a donné un tour de vis supplémentaire aux mesures sanitaires en annonçant un confinement généralisé. Si l'annonce d'un troisième confinement a fait vivement réagir sur les réseaux sociaux, les twittos ont été nombreux à souligner une bourde du chef de l'Etat.

Face à la montée en puissance du virus, de nouvelles restrictions sont donc adoptées pour tenter d’abaisser la pression sur les services de réanimation. Comme l’a annoncé le président de la République lors de sa conférence de presse ce mercredi soir, les crèches, écoles, collèges et lycées vont fermer pour au moins trois semaines.

Un tour de vis supplémentaire pour tenter de freiner la progression du virus

Après un énième conseil de Défense, le chef de l’Etat s’est donc résolu à appliquer une mesure de « dernier recours » en fermant les établissements scolaires. En outre, les vacances de printemps seront unifiées pour tous les Français afin de freiner l’épidémie, rapporte Challenges. Du 05 au 12 avril, « les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison », a fait savoir le chef de l’Etat, tout en précisant que les enfants des soignants ne seront pas concernés.

Cette semaine de cours à la maison sera suivie par deux semaines de vacances pour toutes les zones, du 12 au 26 avril. Les écoliers devraient donc reprendre le chemin de l’école le lundi 26, tandis que les collégiens et lycéens reprendront les cours en distanciel. Ils pourront à priori réintégrer physiquement leurs classes le 3 mai.

En outre, les restrictions sanitaires déjà en vigueur dans 19 départements depuis la mi-mars seront étendues à l’ensemble du territoire dès ce samedi 3 avril. Pour quatre semaines minimum, certains commerces vont donc devoir fermer leurs portes partout en France et les déplacements des Français ne devront pas excéder 10 kilomètres. Des mesures restrictives qui, comme l’on pouvait s’y attendre, ont vivement fait réagir les internautes. Sur Twitter, beaucoup soulignent ainsi une bourde présidentielle qui n’est pas passée inaperçue !

« Tout ce bordel pour 28 malades ? »

Et pour cause, au moment de rendre hommage au personnel soignant, Emmanuel Macron a évoqué un chiffre étonnant : « vingt-huit malades à l’hôpital ». Depuis plus d’un an, les soignants du public comme du privé se démèneraient donc pour soigner seulement 28 patients, une maladresse qui n’a pas échappé aux twittos.

Malheureusement, si la langue d’Emmanuel Macron a fourché en annonçant 28 malades, la réalité est bien plus alarmante. En France, le dernier bilan dressé confirme une hausse des contaminations depuis la semaine dernière, rapporte Ouest-France. Durant les dernières 24 heures, 303 patients se sont éteints, portant le nombre de malades disparus en raison du virus à 95 640, depuis le début de l’épidémie en France. Par ailleurs, le nombre de nouveaux cas positifs recensés ce mercredi 31 mars est élevé : 59 038.

Signaler une erreur

.

1 Partage

Ce contenu peut également vous intéresser :


Vous aimez cet article ? Recevez les meilleurs chaque jour. C'est gratuit.

 

ON Y EST PRESQUE... Il va juste falloir que l'on confirme votre adresse e-mail. Pour confirmer votre inscription, merci de cliquer sur le lien que l'on vient de vous envoyer par mail. (vérifiez votre dossier SPAM)

Quelque chose n’allait pas.

Fermer