fbpx
Food

McDonald’s : elle laisse « pourrir » un Happy Meal pendant 6 ans (Photo)

maman laisse pourrir happy meal mcdonald's pendant 6 ans
Une Américaine a acheté un "Happy Meal" McDonald's et le laisse sur son bureau pendant 6 ans — © Facebook & Pixabay

Le menu « Happy Meal » de McDonald's a beaucoup de succès auprès des enfants. Mais cette expérience de Jennifer Lovdahl risque d’inverser la tendance !

Depuis sa création en 1979, le « Happy Meal » de McDonald’s a conquis des millions d’enfants. Généralement, le menu composé d’un hamburger ou de nuggets de poulet s’accompagne de frite, d’une boisson et d’un dessert. Le tout, additionné d’un jouet-cadeau, pour séduire encore plus les jeunes consommateurs.

Néanmoins, Jennifer Lovdahl, a toujours eu des doutes sur la qualité nutritive des aliments à l’intérieur du fameux paquet rouge. Ce pourquoi, cette maman originaire d’Alaska a décidé de mener une expérience. Et le résultat va laisser sans voix plus d’un parent…

À quoi ressemble un Happy Meal après quelques années ?

C’est la question que Jenniver Lovdahl a dû se poser en mettant son test à exécution. Aussi, en 2010, elle laisse un Happy Meal (boîte et contenu) dans un coin de son bureau. Puis, six ans plus tard, soit en 2016, elle se décide enfin à l’ouvrir. À sa grande surprise, la nourriture est restée quasi intacte !

« J’ai acheté ce Happy Meal il y a 6 ans. Il traîne à mon bureau depuis tout ce temps et rien n’a pourri, fondu », affirme-t-elle sur Facebook. C’est effectivement ce qu’on peut voir sur la photo accompagnant la publication. Notamment, une barquette de nuggets et une portion de frites.

happy meal mcdonald's intact après 6 ans
Voici à quoi ressemble un menu « Happy Meal » McDonald’s après avoir été abandonné pendant 6 ans — © Facebook / Jennifer Lovdahl

En d’autres termes, le menu « ne s’est pas décomposé du tout. Il sent juste le carton », précise la mère de famille. Ironiquement, le carton semble plus endommagé que le contenu !

À lire aussi : Elle "trompe" son petit ami vegan avec le McDonald's et se fait larguer

Alerter les parents

Et Jennifer Lovdahl a tenu à préciser les raisons qui ont motivée cette expérience. En effet, elle souhaitait « démontrer aux patients les méfaits de cette alimentation infestée de conservateurs, particulièrement sur la croissance des enfants ».

Son objectif était donc de conscientiser les parents. D’ailleurs sur son post Facebook, l’Américaine, également membre d’un institut médical d’Anchorage a livré quelques conseils. Rappelant ainsi la recommandation bien connue de privilégier une alimentation saine. À savoir, beaucoup de fruits et de légumes.

« Il y a tellement de produits chimiques dans cette nourriture ! Choisissez de la vraie nourriture ! Pommes, bananes, carottes, céleri… »

Jennifer Lovdahl, dans sa publication Facebook

De son côté, McDonald’s n’a émis aucun commentaire. Même si à l’époque, l’expérience de Jennifer Lovdahl était devenue virale sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : McDonald’s : elle découvre un lézard dans son burger et attaque l’enseigne en justice

Au sujet de l'auteur : Ony R.

Spécialisée en rédaction web, j'exerce mon métier depuis maintenant 12 ans. Mes principales qualités : créative, agile et rigoureuse.