fbpx
Food

McDonald’s s’attire les foudres des internautes après avoir réduit la taille d’un de ses burgers les plus prisés

Depositphotos
Depositphotos

Les internautes s'offusquent sur les réseaux après avoir constaté une réduction significative de la taille d'un burger emblématique de chez McDonald's.

Avez-vous entendu parler de « shrinkflation » ? On utilise également le terme « Réduflation » pour décrire ce phénomène qui consiste à réduire la quantité d’un aliment emballé sans pour autant en baisser le prix. D’après les internautes, McDonald’s a imposé cela à ses clients sur un de ses burgers les plus prisés.

Les internautes accusent McDonald’s de « shrinkflation »

Le fait de réduire le grammage des produits emballés sans pour autant baisser les prix a le don d’agacer les clients des supermarchés. Ce qui est logique puisque cela revient à payer plus cher. Chez McDonald’s, il semble que ce procédé soit également exploité. En effet, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Jean-Marie Bigard s’attire les foudres des internautes après son spectacle à Fréjus !

Un burger parmi les plus prisés aurait réduit de taille

Depuis plusieurs jours, les clients de l’enseigne sont de plus en plus nombreux à dénoncer la réduction de la taille d’un burger. De plus, il ne s’agit pas de n’importe lequel car probablement le plus prisé des habitués. Vous l’avez sûrement déjà goûté, le Big Tasty, ce fameux « gros » sandwich agrémenté d’une sauce à la saveur fumée. Justement, les clients de McDonald’s affirment que ce burger ne peut plus être qualifié de « Big ».

Le burger Big Tasty qui n’est plus « big », les gens dénoncent cette pratique – Wikimedia

Pour preuve, il est passé de 868 à 663 calories d’après le journal « Le Parisien ». Bien sûr, les habitués des restaurants McDonald’s ont tout de suite remarqué cette métamorphose. De plus, ils ont été choqués d’apprendre que l’enseigne évoquait simplement un nouveau format. Pire encore, cette réduction ne s’est pas accompagnée d’une baisse de prix.

Les clients contestent cette pratique sur les réseaux sociaux

Sans surprise, les clients déçus se sont empressés de relayer cette information sur les réseaux sociaux. Et bien sûr, ils ne se sont pas contentés de constater et d’informer. Ils ont également fait part de leur colère.

Concrètement, les consommateurs reprochent à McDonald’s de ne pas avoir joué le jeu de la transparence. Car pour eux, il n’y a eu aucune communication claire quant à la modification de la recette. En effet, le terme « nouveau format » est bien vague. Il laisse sous-entendre une amélioration, ce qui n’est pas l’avis des clients. Sauf, peut-être, pour ceux qui font attention à leur ligne… D’autant qu’il n’y a pas que la taille et la valeur énergétique du ce burger qui ont changé. Les gourmands ont également remarqué un nouveau pain.

McDonald’s a expliqué son désir de proposer des burgers personnalisés à ses clients

Face à ces accusations, la firme américaine s’est défendue. Elle a notamment affirmé qu’elle n’avait pas diminué les portions de sa recette du Big Tasty. McDonald’s a évoqué une évolution avec, en plus du nouveau pain, une possibilité de personnaliser ce burger. Et ce, en choisissant d’y insérer une ou deux viandes.

Si McDonald’s reconnaît que ces changements sont déterminants en termes de goût, l’enseigne affirme néanmoins que la version avec deux viandes est bien plus généreuse que l’ancienne. En effet, si vous choisissez d’ajouter une seconde viande, vous ingérerez plus de 900 calories ! Le problème, c’est que le Big Tasty plus petit que l’ancien, avec une seule viande, a conservé le même prix tandis que le vrai nouveau « big » a monté son tarif. Les habitués de McDonald’s se laisseront-ils convaincre par cette nouveauté ? Cela reste à voir…

À lire aussi : Kelly Vedovelli (TPMP) critique Denis Brogniart et s’attire les foudres des internautes !

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Passionnée d'information, Julie Boutillier met en lumière les faits marquants. Sa plume élégante fait d'elle une rédactrice incontournable.