Food

McDonald’s : elle découvre un lézard dans son burger et attaque l’enseigne en justice


Cette cliente a eu une très mauvaise surprise en commandant un burger McDonald’s. Elle a découvert, à son grand dam, un lézard dans son sandwich. La victime a décidé de porter plainte.

Cette drôle de mésaventure nous vient tout droit de Saint-Witz, une commune du Val-d’Oise. Une cliente d’un restaurant McDonald’s a fait une découverte répugnante dans son sandwich. La mère de famille ne s’attendait en effet pas à trouver un lézard sans vie à l’intérieur de son burger. Sans grande surprise, la victime a demandé des comptes à l’établissement. Face à cette grave négligence et à l’indifférence des responsables, elle a décidé de porter l’affaire devant la justice. L’audience aura lieu en février 2023 au tribunal de Pontoise.

Un lézard dans le burger d'une cliente Mcdo - © Capture d'écran Twitter
Un lézard dans le burger d’une cliente Mcdo – © Capture d’écran Twitter

À lire aussi : En Belgique, une cliente McDo menace d'appeler la police, car elle n'a pas eu de sauce

Un burger au lézard chez McDonald’s

Il n’est pas rare de voir des témoignages de victimes qui ont fait des découvertes écœurantes dans leur nourriture. En Belgique, par exemple, un garçon de deux ans a trouvé une tête de souris dans un biscuit Nutella. Malheureusement, il n’est pas le seul à vivre une expérience aussi traumatisante. Tout laisse à penser que ces incidents sont dus à une certaine négligence au niveau du système de contrôle des produits de ces grandes enseignes.

Actuellement, la réputation du géant américain de la restauration rapide, McDonald’s, se retrouve aussi ternie. La raison ? Une cliente du fast-food de Saint-Witz a découvert un reptile sans vie dans son sandwich, un « Big Tasty ». En février 2021, elle a commandé son burger via l’application Uber Eats. Une fois son menu reçu, la trentenaire s’est attablée avec une amie. Au micro de nos confrères du Parisien, la victime a raconté :   

« J’ai senti qu’il y avait quelque chose de bizarre. Je l’ai ouvert et c’est là que j’ai découvert un lézard écrasé avec les boyaux qui sortaient. Il était bien badigeonné de sauce, le cuisinier l’a forcément vu »

Inquiète, la cliente est retournée au restaurant le soir même pour avoir plus d’explications. Selon ses propos, les personnels de l’établissement ne semblaient pas surpris par l’incident. « Le cuisinier était derrière et à aucun moment il n’est venu nous voir. Le responsable n’était pas là », ajoute-t-elle. L’enseigne ne lui a d’ailleurs proposé qu’une maigre compensation à savoir 10% de réduction sur son prochain repas. Par ailleurs, l’une des employées a souhaité récupérer le burger au lézard, une demande qu’elle a refusée.

Une enquête interne diligentée

Prise de nausées le lendemain, la victime s’est rendue chez un médecin. Ce dernier l’a mise sous antibiotiques. Elle a aussi arrêté d’allaiter son fils de 8 mois à l’époque. La mère de famille craignait en effet que le lézard soit porteur de maladies. Dans les colonnes du Parisien, le porte-parole du restaurant McDonald’s révèle qu’une « enquête interne a été immédiatement diligentée au moment des faits, en février 2021. Celle-ci n’a mis en évidence aucune non-conformité ».

Visiblement agacée par cette déclaration, la trentenaire a décidé de porter plainte. L’objectif de ce procès pour mise en danger de la vie d’autrui est de vérifier : « si une personne a placé le lézard volontairement ou si quelqu’un qui aurait dû vérifier son absence ne l’a pas fait ». L’audience aura lieu en février 2023 au tribunal de Pontoise (Val-d’Oise).

Signaler une erreur