Couple

Couple : connaissez-vous la durée moyenne d’un rapport entre deux partenaires ?


Une étude menée sur 500 couples révèle la durée moyenne d'un rapport. Les résultats détaillés sont pour le moins disparates !

Après avoir passé plusieurs mois à chronométrer leurs ébats, les candidats issus de trois continents ont rendu leur copie. Les chercheurs ont donc pu établir une moyenne et dévoiler le temps médian d’un rapport au sein d’un couple.

À lire aussi : Connaissez-vous le poids de votre caca ? Ces sièges de toilette le calculent vite fait bien fait pour vous !

33 secondes pour le rapport le plus court

5,4 minutes ! Voilà donc, d’après cette étude, le temps passé à faire l’amour au sein d’un couple. Pour en venir à cette moyenne, les auteurs de l’étude ont passé au crible toutes les réponses des participants. Ils se sont notamment aperçus que le temps le plus court était de 33 secondes, contre 40 minutes pour le plus long.

Rassurez-vous, ce ne sont là que des chiffres. Si vous ne vous retrouvez pas dans cette moyenne, pas de quoi s’inquiéter. En matière d’amour, chaque couple possède son propre tempo, l’important étant d’être sur la même longueur d’onde !

Il est également important de noter que pour plus de précisions, les chercheurs ont demandé aux candidats de ne pas tenir compte des préliminaires.

Les préservatifs ont-ils un impact sur la durée d’un rapport ?

L’équipe de chercheurs s’est penchée sur une autre question : les préservatifs ont-ils un impact sur la durée d’un rapport ? Contrairement à ce que beaucoup pensent, ce type de protection n’a pas d’influence. La circoncision non plus, souligne Le Point qui cite cette même étude. En revanche, comme l’explique l’étude, l’âge des participants est une donnée importante à prendre en compte.

Image par kerryank de Pixabay

En effet, plus un couple est âgé, plus les rapports se révèlent être courts. Peut-être est-ce dû à la fatigue, la passion quelque peu effacée par les années ou encore la présence des enfants au sein du foyer ? Quoi qu’il en soit, mener une telle étude n’a pas dû être aisée pour les participants.

Comme l’indiquent les chercheurs, les couples candidats devaient appuyer sur le chronomètre dès le début du rapport, pour le stopper au moment où monsieur entrait en extase. Pas vraiment romantique

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur