fbpx
Couple

« Les femmes devraient avoir deux maris pour être plus heureuses » affirme une étude

DR

Nouvelles révélations scientifiques : la polyandrie, où les femmes ont plusieurs maris, serait la clé d'une vie épanouie. Décryptons ce phénomène.

Dans un monde où les traditions et les normes sociales façonnent souvent notre vision du bonheur et du bien-être, une étude récente vient bouleverser les idées reçues. Publiée en septembre 2020 par Science Daily, cette recherche ébranle les fondations même de nos stéréotypes et normes sociologiques.

La Polyandrie : Plus qu’une Simple Pratique, une Source de Bonheur ?

Le concept traditionnel de la polygamie, largement répandu et accepté, est aujourd’hui remis en question par les avantages insoupçonnés de la polyandrie. Cette étude, audacieusement intitulée “Révéler le succès de l’accouplement et tester les principes de Bateman dans la population humaine”, suggère que la limitation des ovules chez la femme, contrairement à la production massive de spermatozoïdes chez l’homme, joue un rôle clé dans cette dynamique.

À lire aussi : Voici comment les chiens repèrent une mauvaise personne, selon une étude

Un Retournement de Perspective : Les Femmes au Centre du Jeu Reproductif

L’étude met en lumière un changement de perspective radical : les femmes, en tant que parentes fondamentales, devraient être au cœur de la compétition reproductive. Ce renversement de rôle suggère que les hommes devraient davantage rivaliser pour attirer l’attention des femmes.

Bien-être et Soutien : Les Avantages Pratiques de la Polyandrie

Au-delà des implications biologiques, la polyandrie se révèle être un système de soutien efficace. Si un des époux tombe malade, les autres peuvent prendre le relais, assurant ainsi une meilleure gestion des tâches quotidiennes et un bien-être accru pour la femme.

De la Théorie à la Réalité : L’Étude en Action

Inspirée par la théorie de Bateman, initialement basée sur les drosophiles, l’Université de Californie a choisi de l’expérimenter au sein de la tribu Pimbwe, en Afrique de l’Ouest. Sur une période de 20 ans, l’étude a observé 20.000 individus durant des périodes de famine, concluant que les femmes, dans un système matriarcal, réussissaient à mieux préserver leurs enfants.

Controverses et Débats : Une Théorie Non Sans Opposition

Bien sûr, cette étude n’est pas sans controverses. D’autres recherches, comme celle mentionnée par Santé Plus Magazine, avancent que le principal facteur de stress pour une femme serait son mari, et non ses enfants.

Traditions et Légalités : Où se Situe la Polyandrie Aujourd’hui ?

La polyandrie, bien que marginale, existe dans diverses cultures, notamment au Nigeria, en Inde, en Chine, au Kenya, et en Amérique du Sud. Toutefois, tout comme la polygamie, elle reste largement interdite en Occident, se manifestant plutôt sous la forme de polyamour.

Un Nouveau Paradigme pour le Bien-être Féminin ?

Cette étude nous ouvre les yeux sur un modèle familial alternatif qui pourrait, selon les scientifiques, offrir un chemin vers un épanouissement plus profond pour les femmes. Elle nous invite à reconsidérer nos conceptions préétablies du bonheur et du bien-être dans les relations. La polyandrie, bien que controversée et complexe, soulève des questions importantes sur les dynamiques de pouvoir et le bonheur dans les relations modernes.

À lire aussi : Une influenceuse fitness affirme avoir été prise en photo par un voyeur à la salle de sport

Au sujet de l'auteur : Les Crieurs Du Web

Ce compte auteur est composé de journalistes et de rédacteurs indépendants et expérimentés possédant une expertise dans les domaines suivants : actu people, divertissements, buzz et lifestyle.