fbpx
Animaux

Cinq perroquets ont été placés en isolement car ils insultaient tous les visiteurs d’un zoo

Cinq individus du sanctuaire de perroquets de Lincolnshire Wildlife Park (Royaume-Uni) retirés des volières pour insultes intempestives — © Facebook / Lincolnshire Wildlife Park

Bien que les adultes s’amusent de la situation, la direction du zoo a placé les cinq oiseaux grossiers en isolement, pour préserver les enfants.

Le 15 août 2020, le parc animalier Lincolnshire Wildlife, àFriskney accueillait de nouveaux résidents, à savoir cinq perroquets. Ainsi, à leur arrivée, Eric, Tyson, Jade, Billy et Elsie ont été mis en quarantaine, conformément aux nouveaux protocoles de l’établissement.

Cependant, les responsables du parc ont vite regretté de les avoir réunis dans la même pièce pendant cette période. La raison ? Une fois sortis et installés dans leurs enclos, les cinq perroquets ont tous adopté le même comportement inapproprié. En effet, une fois exposés au public, ils se sont mis à proférer des insultes à tout-va !

La curiosité des visiteurs piquée

Au départ, le personnel du zoo lui-même trouvait ce langage grossier assez drôle. D’autant plus que des perroquets impolis, ils en ont vu d’autres, a affirmé Steve Nichols, directeur général du zoo.

« C’est assez inhabituel. Vous vous promenez dans le zoo et vous voyez des gens contre les volières, qui attendent de se faire insulter par un perroquet », s’est ainsi amusé le directeur.

Steve Nichols, directeur général Lincolnshire Wildlife Park, Royaume-Uni

Mais, voyant que le bouche-à-oreille avait fait son travail et que les curieux venaient de plus en plus nombreux pour entendre les perroquets, la situation devenait incommodante. Surtout, parce qu’une visite d’enfants en bas âge aurait bientôt lieu. Aussi, les responsables ont été contraints de prendre des mesures.

À lire aussi : Elle s’attire les foudres des internautes en postant une vidéo de sa fille Lara : « Quand ils ont 2-3 jours, ils ne ressentent pas la douleur »

Placés en isolement

« Au début c’était très drôle, cela faisait rire les clients qui n’y voyaient aucun problème. Mais nous nous sommes inquiétés, car nous avions un week-end à venir avec des enfants », a alors expliqué Nichols.

Par conséquent, ils ont retiré Eric, Tyson, Jade, Billy et Elsie de leurs tonnelles accessibles au public. Cela, afin d’éviter tout débordement et surtout d’éventuelles plaintes de la part des parents.

Par ailleurs, les gérants de Lincolnshire Wildlife Park les ont volontairement regroupés avec d’autres perroquets. Espérant que leurs camarades, plus bienséants, auront une bonne influence sur les cinq « nouveaux ». Après quoi, ils seront de nouveau présentés aux visiteurs. Mais cette fois-ci, en les dispersant dans différentes zones pour empêcher les interactions et ce qui s’en suit.  

À lire aussi : Bon Plan : Lidl vend un jacuzzi 4 places à prix cassé, le luxe accessible à tous

Au sujet de l'auteur : Ony R.

Spécialisée en rédaction web, j'exerce mon métier depuis maintenant 12 ans. Mes principales qualités : créative, agile et rigoureuse.