Société

Méfiez-vous de « l’arnaque à l’Irlandaise », escroquerie qui sévit sur la route des vacances


La gendarmerie de Haute-Marne met en garde les vacanciers contre une nouvelle escroquerie consistant à susciter la compassion des automobilistes.

En ce grand week-end de départ en vacances, la gendarmerie de Haute-Marne met en garde contre le retour d’une arnaque bien connue des services de police : « l’arnaque à l’Irlandaise ».

Voici de quoi il s’agit et comment vous en prémunir.

À lire aussi : Simon Castaldi accusé d’escroquerie : Benjamin Castaldi entre dans une colère noire sur le plateau de TPMP

« L’arnaque à l’Irlandaise » : une escroquerie qui mise sur la compassion des vacanciers

Ce week-end du 11 et 12 juillet 2020 marque le départ en vacances de bon nombre de Français. Les autoroutes et les aires de repos françaises sont prises d’assaut, l’occasion pour les gendarmes de rappeler les consignes de sécurité.

Si la sécurité au volant demeure la priorité pour éviter les accidents de la route, un autre fléau préoccupe les autorités : les arnaques sur les aires d’autoroute.

GGD52: attention escroquerieVous allez bientôt migrer vers votre lieu de vacances. Enfin du repos et de la liberté…

Publiée par Gendarmerie de la Haute-Marne sur Vendredi 3 juillet 2020

Une technique déjà connue des services de police fait ainsi son grand retour cet été : « l’arnaque à l’Irlandaise ».

Ce type d’escroquerie consiste à faire pitié aux vacanciers pour obtenir d’eux des centaines d’euros. Voici comment les malfaiteurs procèdent.

Sur les aires d’autoroute, attention aux faux touristes qui demandent de l’argent

La technique de « l’arnaque à l’Irlandaise » peut paraître simple, pourtant, elle a déjà fait de nombreuses victimes.

Pour parvenir à obtenir de l’argent des automobilistes, de faux touristes se font passer pour des Irlandais. Ils parlent parfaitement l’anglais et sont très bien habillés. Ces faux vacanciers abordent des automobilistes sur les aires de repos, en prétendant avoir été volés. Ils peuvent également soutenir que leur voiture est en panne afin d’obtenir de l’aide financière.

Ces escrocs déguisés en touristes irlandais demandent alors aux vacanciers de l’argent. Ils promettent un remboursement rapide en prenant les coordonnées des automobilistes abordés.

Bien souvent, ces escrocs se font passer pour un couple ou bien une famille en vacances en France. Des apparences qui suscitent la compassion des vacanciers.

Jouant les touristes désespérés suite au vol de leur voiture ou de leur carte bleue, ces faux vacanciers font tout pour obtenir la confiance de leurs victimes. Mais, une fois l’argent obtenu et malgré leurs promesses de remboursement, ils disparaissent dans la nature.

« Pour les démasquer, il faut tomber sur du flagrant délit, explique un gendarme à France 3. Ils jouent sur la fragilité des gens. Ils repèrent les profils. Ils sont opportuniste. Si vous êtes à l’écoute, eux savent qu’ils vont pouvoir arnaquer ».

Signaler une erreur