Société

« Il y aura bien un test sanitaire » : Jean-Marie Bigard change d’avis pour ses spectacles !


Voilà un retournement de situation inattendu. Farouchement opposé au pass sanitaire, Jean-Marie Bigard revient sur ses propos afin de se produire sur scène à Fréjus et à Nice.

On parle de :

Depuis le début de la pandémie, l’humoriste de 67 ans s’est retrouvé au cœur des polémiques. Il faut dire que Jean-Marie Bigard a du mal à rentrer dans le rang. Pire encore, il prône haut et fort les théories du complot. Ses propos controversés ont en effet fait grand bruit ces derniers mois. Pour rappel, il avait osé un parallèle douteux entre l’étoile jaune (la Shoah) et le pass sanitaire. En ce sens, tout le monde croyait qu’il serait toujours un obstacle face aux mesures. Seulement voilà, il vient de rebrousser chemin en annonçant sur Twitter que son public doit bel et bien se soumettre au protocole pour assister à ses spectacles.

À lire aussi : Covid-19 : Didier Raoult change d'avis et redoute désormais une « deuxième vague »

« On ne peut pas aller contre la loi »

A l’instar de Philippe Etchebest dans le milieu de la restauration, le sexagénaire a vécu une situation difficile depuis le début de la crise sanitaire. Il ne pouvait en effet pas se produire sur scène, un véritable calvaire pour cet artiste de renom. Du coup, il s’est opposé à toutes les mesures annoncées par le gouvernement. Sur sa lancée, il a même envisagé la possibilité de se présenter comme candidat à l’élection présidentielle. Un projet qu’il a rapidement abandonné en arguant qu’il est « trop sensible pour ce job ». Quoi qu’il en soit, le mari de Lola Marois a toujours fait en sorte de donner ses points de vue sur la situation. A la surprise générale, l’humoriste s’est tout de même plié au protocole pour que ses spectacles soient autorisés.

En pleine tournée Bigard & Friends 100% Blagues depuis fin juin 2021, l’humoriste ne pouvait pas suivre l’exemple d’Eric Clapton. A titre d’information, le chanteur britannique a décidé de boycotter toutes les salles qui exigent une preuve de vaccination. Etant donné que Jean-Marie Bigard devait renouer avec son public, il a choisi de soumettre aux directives. Pieds et poings liés, l’acolyte de Cyril Hanouna a cédé sous la pression des responsables des villes qui vont l’accueillir. Dans une interview accordée à Figaro, Christophe Chicco adjoint à la mairie de Fréjus a déclaré : «Il est bien évident qu’à Fréjus il y aura un passe sanitaire, on ne peut pas aller contre la loi».

Jean-Marie Bigard
©instagram/ @bigard_officiel

Son producteur met les choses au clair

A l’évidence, le père de Bella et Jules n’avait qu’une seule option afin de se produire sur scène. La preuve en est que la direction de la Comédie de Nice a clairement expliqué que les théâtres doivent se plier au protocole sanitaire pour rester ouverts. Dans le même registre, le producteur David Hardit a déclaré au micro de Figaro : « Il faut protéger les gens. On ne peut pas aller contre la loi ». Selon ses dires, Jean-Marie Bigard aurait pris l’apéro lorsqu’il avait posté sur Instagram le message comme quoi il refusait catégoriquement le pass sanitaire pour ses spectacles.

Jean-Marie Bigard
©instagram/ @bigard_officiel

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur