Société

États-Unis : le prêtre expulse un garçon autiste pendant le baptême de sa sœur, car trop bruyant à son goût !


L’incident choquant survenu à Hillside (New Jersey) a été filmé et relayé au journal télévisé de la chaîne CBS 17.

On parle de :

À lire aussi : La vidéo montrant un prêtre en train de maltraiter une fillette de deux ans pendant son baptême fait scandale

Visiblement, la tolérance est une valeur fondamentale que notre société a encore beaucoup de mal à intégrer. L’histoire de Nick Vicidomini, un enfant autiste du New Jersey, en est une poignante illustration. En effet, le garçon âgé de 7 ans a été victime de discrimination alors qu’il assistait à une messe de baptême.

Et c’est encore plus déchirant quand l’auteur de l’offense n’est autre que le prêtre de l’église… une personne censée faire preuve de patience et de compassion.

Comportement incontrôlé

Les faits se sont produits en août dernier, dans l’église de Hillside que la famille de Nick fréquentait. Ce jour-là, ils s’y étaient réunis, car sa sœur devait se faire baptiser. Mais, en raison de son état, il est très difficile pour Nick de se concentrer. Et comme ses parents pouvaient le prévoir, le garçonnet n’a pas pu rester immobile pendant l’office.

En revanche, ce qu’ils n’avaient pas vu venir, c’est le comportement du prêtre : irrité par les bruits que Nick faisait, le clerc s’est emporté, demandant qu’on le mette dehors. Une réaction qui a laissé la maman de Nick, Julia Vicidomini, sans voix ! D’ailleurs, comme on peut le voir sur l’extrait vidéo CBS 17, toute l’assemblée était sous le choc.

Besoin évident d’éducation à la tolérance

Inutile de préciser qu’il y a de quoi s’affoler quand ce genre de comportement vient d’un prêtre, un homme de Dieu qui prêche l’amour. Si on pratique l’intolérance au sein d’institutions de socialisation comme l’église, c’est que le combat est perdu ! Or, pour créer ce monde plus inclusif et altruiste tant vanté, il n’y a pas d’autre solution que l’éducation à la tolérance.

D’autant plus que le cas de Nick n’est pas isolé. Car la discrimination des personnes souffrant d’un handicap se manifeste de différentes manières. Il peut s’agir de moqueries à l’école, de rejet au travail, ou même d’un regard de travers dans la rue. De telle sorte que leurs chances de s’intégrer à la société sont quasi nulles. Et cela doit cesser !

Pour leur part, Julia et son époux Mark ont déjà pris pour mesure de boycotter cette église où on a délibérément persécuté leur fils autiste.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur