Société

Vladimir Poutine : Palais à 6 milliards, hélicoptères et montres de luxe, son immense fortune dévoilée


Alors que l’invasion russe bat son plein en Ukraine, la richesse de l’un des hommes les plus puissants du monde intéresse davantage les médias. A 69 ans, Vladimir Poutine est à la tête d’un patrimoine impressionnant. D’où provient son immense fortune ?

Au pouvoir depuis 1990, Vladimir Poutine se serait construit un véritable empire au fil des années. En tout cas, ses opposants en sont convaincus. A quelques jours de l’invasion russe en Ukraine, le chef de Moscou a mis son yacht à l’abri. Pourtant, il vit de son salaire de 12 000 euros par mois. Selon le Kremlin, il posséderait seulement deux modestes appartements de 150 m2 et 74 m2, trois voitures, une caravane, un garage et deux places de parking dans la capitale.

Bien que l’ancien membre du KGB soit l’homme le plus puissant de la Russie, le chef d’Etat mènerait une vie modeste. Bien entendu, ses opposants n’y croient pas une seconde. D’après les révélations à ce sujet, le célèbre judoka est à la tête d’un incroyable patrimoine. Depuis les années 1990, il aurait mis en place un système de corruption qui lui a permis de s’enrichir.

À lire aussi : Nagui et son immense fortune : salaire, patrimoine, argent… l’essentiel sur le présentateur

Quelle est la fortune Vladimir Poutine ?

Le 24 février 2022, le locataire du Kremlin a lancé une opération spéciale en Ukraine pour venir en aide aux dirigeants séparatistes pro-russes. Tout porte à croire que Vladimir Poutine aurait anticipé les sanctions économiques à son encontre. La raison ? Son somptueux yacht, estimé à 87 millions d’euros, est désormais à l’abri à Kaliningrad, dans l’enclave russe de la mer Baltique, selon nos confrères de RTL.

Par ailleurs, Vladimir Poutine peut désormais tirer un trait sur ses avoirs dans l’Union européenne (UE). Quoi qu’il en soit, ce serait qu’une infime partie de sa richesse. En effet, il serait à la tête d’une fortune pharaonique estimée entre 35 à 178 milliards d’euros selon ses opposants. Pour rappel, l’ex-député russe Boris Nemtsov avait révélé en 2012 qu’il possédait vingt maisons et quinze hélicoptères. Parmi ses montres de luxe, certaines avoisineraient les 400 000 .

En janvier 2021, Alexeï Navalny a révélé que le chef de Moscou est le propriétaire d’un immense château sur la mer Noire. Le leader de l’opposition actuellement en prison l’a rebaptisé « le palais de Poutine ». Cet imposant palais s’étend sur 68 hectares et il aurait coûté 1,12 milliard d’euros, rapporte le site spécialisé La Dépêche.

« C’est le bâtiment d’habitation privé le plus grand de Russie, il fait 17.000 mètres carrés. Il n’y a rien de comparable dans le pays (…) C’est un peu un nouveau château de Versailles, un palais d’hiver. C’est en tout cas un endroit royal »

D’où vient la fortune de Vladimir Poutine ?

A la fin de l’URSS dans les années 1990, Vladimir Poutine a bâti un système de rétrocommission sur le programme matières premières contre nourriture. En parallèle, l’homme politique a aussi mis en place un système de corruption qui reste jusqu’à présent actif. En effet, Alexeï Navalny s’est intéressé à ce modèle mafieux sur lequel le locataire du Kremlin a construit son empire.

« J’ai vraiment voulu comprendre comment un vulgaire officier soviétique a pu devenir un fou obsédé par l’argent et le luxe, capable de détruire son pays au nom de sa quête de richesses »

Face à ces accusations, le principal concerné a tout nié en bloc en arguant que ces propriétés ne sont pas à son nom, ce qui n’est pas faux. A ce qu’il parait, le sexagénaire offre de nombreux contrats d’Etat à ses proches. Certains obtiennent aussi des postes à responsabilité dans les plus importantes entreprises du pays. En ce sens, il aurait amassé une immense fortune grâce aux pots de vin et des actions dans les sociétés concernées.

Les oligarques russes seraient également dans le viseur de Vladimir Poutine. Il se murmure que ces milliardaires lui auraient cédé la moitié de leur fortune. Dans le cas contraire, ils seraient mis derrière les barreaux dépossédés de toute leur richesse. Mikhail Khodorkovsky en a fait les frais en 2003. Il est emprisonné pour fraude et évasion fiscale. Le détenteur de Satan 2 aurait tout manigancé.

Signaler une erreur