fbpx
Témoignages

Boulogne-sur-Mer : Sa fille autiste ne porte pas de masque, le supermarché Auchan la met à la porte

La magasin Auchan de Boulogne a mis dehors une autiste sans masque.
Le supermarché Auchan de Boulogne est pointé du doigt pour son manque de tolérance vis-à-vis des handicapés. Source : Depositphotos.

La jeune fille, qui souffre d'autisme, ne supporte pas de porter un masque. Malgré son certificat médical, elle a été exclue d'un supermarché Auchan, dans le Pas-de-Calais. Sa mère a laissé exploser sa colère sur Facebook.

Jeudi 20 août 2020, une mère et sa fille autiste sont allées faire leurs courses au supermarché Auchan de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais.

En raison de son autisme, l’adolescente de 19 ans ne portait pas de masque. La direction du magasin leur a demandé de quitter l’établissement.

Chassée du magasin Auchan de Boulogne-sur-Mer à cause de son autisme

Ludivine Godart a l’habitude de faire ses courses dans ce supermarché Auchan, pourtant, elle y a vécu récemment une douloureuse expérience. Sa fille Clara, autiste, a été mise à la porte du magasin, sans ménagement.

La raison ? La jeune fille ne peut pas porter de masque, désormais obligatoire dans tous les lieux clos.

La mère de famille avait pris soin de se renseigner auprès de la direction avant de venir avec sa fille faire des courses. « Nous y sommes allés quelques jours auparavant en demandant, on nous a répondu ‘pas de problème, c est bon’. »

Mais ce jeudi 20 août, un agent de sécurité s’en mêle. Alors que Ludivine et Clara font leurs courses, l’homme s’approche et leur demande des explications. La mère de famille montre le certificat dérogatoire de sa fille, expliquant qu’elle ne peut pas porter de masque.

Mais d’après Ludivine Godard, le salarié « appelle son chef qui intervient et qui ne veut pas lire non plus le certificat. Il nous dit de quitter le magasin ».

Mère et fille s’exécutent, non sans amertume.

À lire aussi : "Si vous ne laissez pas un gros pourboire, vous ne méritez pas d’être servi" : un jeune serveur en colère sur TikTok

Une autre mère et son fils handicapé refoulés du même magasin Auchan

Ludivine Godard, qui a raconté sa mésaventure sur Facebook, a reçu plusieurs témoignages similaires. Une mère de famille explique qu’on lui a refusé l’entrée du magasin, en raison de son fils en fauteuil roulant. « J’ai eu l’impression qu’on était des pestiférés », explique cette cliente.

Une autre internaute raconte avoir également été chassée du supermarché après une opération chirurgicale. Elle avait pourtant montré aux agents de sécurité un certificat prouvant qu’elle ne pouvait pas porter de masque. « Ils ont été jusqu’à m’envoyer les flics. Et eux seulement ont pris le temps de lire mon certificat », déplore-t-elle avant d’assurer :

« Les agents de sécurité à Auchan Boulogne se prennent pour des cowboys et ne font même pas l’effort de lire un papier. C’est scandaleux. »

Pourtant, comme le stipule l’article 2 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020, « les obligations de port du masque (…) ne s’appliquent pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. »

En ce qui concerne Ludivine et sa fille Clara, la direction d’Auchan dit regretter la situation, d’après France 3. La chaîne de supermarchés reconnaît avoir « commis une erreur », mais évoque pour sa défense une « législation mouvante ».

À lire aussi : Agathe Auproux refoulée d’un restaurant parisien car "pas élégante" : elle réplique en montrant sa tenue

Au sujet de l'auteur : Cécile

Après une licence d'histoire de l'art, je me suis orientée vers le journalisme et la rédaction Web. J'ai à cœur de transmettre aux lecteurs une information claire et vérifiée, quel que soit le sujet traité.