Santé

Le jelqing, la tendance qui inquiète les urologues


Les médecins mettent en garde

Le jelqing, cette pratique consiste à tirer sur son pénis en semi-érection quotidiennement dans l’espoir de l’allonger. Pratiquée régulièrement, cette méthode augmenterait l’afflux sanguin. Elle agrandirait également sataille. Toutefois, aucune étude sérieuse n’a prouvé son efficacité. Les spécialistes attirent aussi l’attention sur les dangers.

« C’est fragile un pénis, soyez doux ! » déclare le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin généraliste et sexologue. Fortement sollicitée, la verge perd son élasticité naturelle. Les risques maladie de Lapeyronie augmentent de manière exponentielle. Le pénis se courbera petit à petit vers le haut et les conséquences seront désastreuses. Elle commence par des dysfonctionnements érectiles. Mal irrigué, le corps caverneux ne se comportera plus comme une éponge. La pénétration deviendra alors difficile, voire impossible. Les douleurs deviendront alors insupportables.

Un petit tour sur les forums masculins souligne la popularité du jelqing. On parcourant les messages, on constate que les résultats concrets se font attendre.

Signaler une erreur