fbpx
Santé

Voici Comment 7 Personnes ont Contracté le Botulisme dans un Bar Bordelais

bar vin
Depositphotos

Il y a quelques jours, plusieurs cas de botulisme ont été signalés. Ces personnes ont toutes fréquenté un bar bordelais.

Cette information a été rendue publique par le préfet de la Gironde, sur son site web. Plusieurs cas probables de botulisme ont fait l’objet d’une prise en charge à l’hôpital de Bordeaux. Ils ont tous consommé de la nourriture et des boissons dans un bar de Bordeaux.

7 cas probables de botulisme signalés à l’ARS

Il y a à peine deux jours, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine a reçu un signalement de sept cas probables de botulisme. Un huitième cas serait en cours d’analyse d’après le préfet de la Gironde.

Parmi ces malades, six reçoivent un traitement spécifique à l’hôpital de Bordeaux. En effet, les symptômes de la maladie se sont déjà manifestés. À savoir : des troubles digestifs et neurologiques. Rapidement, les médecins se sont orientés sur ce diagnostic et ont administré un traitement en conséquence.

À lire aussi : Voici comment les chiens repèrent une mauvaise personne, selon une étude

Les analyses sont toujours en cours

Plusieurs de ces malades sont de nationalités étrangères. Il y a notamment un Canadien, un Allemand et des Américains. Et chacun d’entre eux s’est restauré dans le même bar. Il s’agit du « Tchin Tchin Wine Bar » situé à Bordeaux.

Les premières analyses ont révélé que la toxine pourrait provenir de conserves de sardines préparées « maison ». Mais tous les prélèvements n’ont pas encore rendu leurs résultats. Ainsi, tous les aliments en conserves de l’établissement restent interdits à la consommation jusqu’au retour des analyses.

Bien consciente du temps d’incubation très court et du danger du botulisme, l’Agence Régionale de Santé a immédiatement prévenu les services des urgences. Par ailleurs, toutes les personnes qui ont passé un moment dans ce bar sont invitées à consulter un médecin dès lors qu’elles constateront des symptômes.

À savoir que cette maladie entraîne une issue fatale dans 5 à 10 % des cas.

L’établissement bordelais reste ouvert, sous conditions

À l’heure actuelle, le bar bordelais peut tout de même accueillir des clients, mais il ne peut proposer que du vin et quelques mets. Tous les aliments susceptibles d’être contaminés par une toxine botulique sont interdits à la vente.

Qu’est-ce que le botulisme ?

La maladie neurologique qu’est le botulisme survient suite à une contamination par une toxine issue d’une bactérie appelée « Clostridium botulinum ». On la retrouve principalement dans les aliments mal conservés.

Ainsi, les intoxications alimentaires liées à cette bactérie font souvent suite à l’ingestion de charcuteries ou de préparations en conserves. En bref, tous les aliments qui n’ont pas bénéficié d’un procédé de stérilisation efficace peuvent faire l’objet d’une contamination.

Quels sont les symptômes ?

Le botulisme présente une durée d’incubation assez courte : quelques heures au minimum, quelques jours au maximum. Contrairement à de nombreuses maladies liées à une intoxication alimentaire, cette pathologie, causée par une toxine, n’entraîne pas de fièvre.

En revanche, elle provoque d’importants troubles digestifs. En plus des douleurs abdominales intenses, des vomissements et des diarrhées, le botulisme occasionne des troubles de la vue. D’autres symptômes neurologiques peuvent apparaître et causer une paralysie des muscles ou encore des problèmes d’élocution.

Aujourd’hui, le botulisme se soigne à l’aide d’un traitement anti-toxine botulique. Plus tôt le médicament intervient, plus la guérison sera rapide. Mais si dans la plupart des cas, aucune séquelle ne demeure, la convalescence peut s’étendre sur plusieurs mois.

À lire aussi : Voici comment faire un É majuscule avec accent sous Mac et Windows

Au sujet de l'auteur : Julie Boutillier

Passionnée d'information, Julie Boutillier met en lumière les faits marquants. Sa plume élégante fait d'elle une rédactrice incontournable.