Police et Justice

Jonathann Daval : La raison pour laquelle il a commis l’irréparable envers Alexia selon l’avocat général

Jonathann Daval entouré des parents d'Alexia Daval
Jonathann Daval avait accompagné les parents d'Alexia lors d'une marche silencieuse après les faits, source : capture d'écran France 3
2 Partages

L’affaire Daval s’est tenue du 16 au 21 novembre dernier à la Cour d’assises de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort à Vesoul.

à découvrir

Ce procès très commenté dans les médias était très attendu, notamment par la famille endeuillée d’Alexia Daval (née Fouillot). Cette jeune femme originaire de Haute-Saône, disparue cette fameuse nuit du 27 octobre 2017 des coups de son mari. 

Du 16 novembre au 21 novembre 2020, cette affaire a donc conclu à la condamnation de Jonathann Daval à 25 ans de prison pour ce fait dramatique. Mais qu’est-ce-qui a poussé cet informaticien de 36 sans histoires, a commettre un acte aussi monstrueux ? 

Pendant le procès en plein confinement qui a duré six jours, trois magistrats et six jurés, cinq femmes et un homme ont entendu les témoignages des différentes parties dans cette affaire hors-norme. La peine encourue par Jonathann Daval a été requise par l’avocat général, qui reconnait que le motif de ce féminicide serait évident. 

Les réquisitions de l’avocat général 

D’après le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic qui avait lui-même ouvert une information judiciaire à l’époque de la disparition d’Alexia Daval, les raisons de ce drame sont indéniables. 

« Jonathann Daval est un manipulateur, dans la toute-puissance, qui a tué sa femme parce qu’elle voulait le quitter (…). Elle lui aurait même signifié qu’elle allait partir et ça, ça c’est pas possible dans la construction de Jonathan Daval ». — Emmanuel Dupic 

Jonathann Daval accompagné des parents d'Alexia lors d'une conférence de presse
Source : Capture d’écran Twitter

Une affaire conjugale qui a conduit au pire ? 

En réalité, cette trahison particulièrement sordide serait « une affaire conjugale qui est devenue en raison de la médiatisation extrêmement emblématique » souligne le procureur général. D’après ce magistrat, le scénario qui se posait face à Jonathann Daval ne plaisait pas du tout à l’ancien compagnon d’Alexia.

En effet, il met en cause « la place prise par Jonathann dans la famille d’Alexia » qui l’empêche d’accepter cette séparation. « C’est leur gamin ! » Lance même l’avocat général avant de comparer cette affaire à une sorte de monde qui s’écroule pour Jonathann Daval, impuissant face à cette rupture envisagée par Alexia. 

« La vérité n’est pas entendable, c’est épouvantable de tuer une femme parce que vous ne voulez pas qu’elle vous quitte .» — Emmanuel Dupic  

L’Affaire Daval : Que s’est-il passé ?

Alors qu’elle partait pour un jogging, deux jours après la signalement de sa disparition, Alexia Fouillot, 29 ans, est retrouvée dans les environs de son domicile de Gray-la-Ville en Haute-Saône le 30 octobre 2017. Il s’ensuit une forte médiatisation autour de la famille de la jeune femme, notamment de son époux qui pleure publiquement sa disparition aux côtés de ses beaux-parents.

Quelques mois plus tard Jonathann Daval avouera qu’il a commis le pire, à la surprise générale. Aujourd’hui la famille d’Alexia Fouillot estime que la condamnation de Jonathann Daval est « une très bonne décision ». Au micro de BFM TV, ses proches ont affirmé avoir continué « ce combat pour Alexia ». 

Signaler une erreur