People

Laeticia Hallyday soulagée : Elle n’aura pas à rembourser cette somme faramineuse au fisc


Ayant obtenu gain de cause auprès de la justice, Laeticia Hallyday n’aura pas à rembourser cette somme colossale à l’administration fiscale. De quoi rassurer la veuve du Taulier qui devra néanmoins régler la totalité de l’ardoise des Hallyday.

On parle de :

Étant l’unique bénéficiaire du patrimoine de l’Idole des jeunes, la maman de Jade et Joy a également hérité de son ardoise fiscale. Selon les informations relayées à ce sujet, la totalité des dettes s’élève à 30 millions d’euros. Voilà une somme astronomique que Laeticia Hallyday avait promis de verser au fisc d’après ses déclarations dans les colonnes de Paris Match. Force est de souligner que jusqu’à présent, la belle blonde peine à trouver le meilleur moyen pour régler les arriérés de son défunt mari. En ce sens, elle était revenue en France au mois de mars 2021 pour plaider sa cause auprès du tribunal de commerce de Paris.

À lire aussi : Taxe d'habitation : le fisc va rembourser 6,8 millions de contribuables

Une petite victoire pour l’héritière

D’après les informations recueillies par Capital, la société Navajo SARL de Johnny Hallyday et transférée à la bénéficiaire figure en tête de liste dans l’ardoise fiscale. En effet, le fisc avait réclamé 13 millions d’euros à l’entreprise en 2011. Devant la cour administrative d’appel à Paris, la compagne de Jalil Lespert a, entre autres, dénoncé certaines procédures litigieuses liées à ce redressement fiscal. Cette fois-ci, la balance a penché en sa faveur, car selon le verdict, le fisc a commis « un abus de droit rampant ». De ce fait, la quadragénaire est exonérée d’une dette de 471.780 euros.

Laeticia
©instagram / @lhallyday

Bien que certains médias qui continuent de relayer l’information parlent d’une maigre consolation, la veuve du Taulier ne compte pas en rester là. Cette dernière a en effet obtenu gain de cause auprès du tribunal de commerce de Paris. La société Navajo SARL est désormais placée en procédure de sauvegarde. Dans les faits, cette décision permet de geler ses dettes. Par conséquent, l’administration fiscale ne peut pas, pendant une durée déterminée, poursuivre les actions en justice. Du coup, Laeticia Hallyday aura le temps nécessaire pour renflouer ses comptes car, le paiement des dettes va s’étaler sur une période de dix ans maximum.

Laeticia de retour à Paris
Laeticia de retour à Paris – ©instagram / @lhallyday

A titre d’information, Johnny Hallyday est devenu résident fiscal suisse en 2007. Surnommé le « roi des flambeurs », le célèbre rockeur avait en effet réalisé des montages fiscaux grâce à l’aide de ses comptables. Malgré tout, cela n’a pas empêché l’administration de notifier de nombreux redressements fiscaux sur son patrimoine. De plus, depuis le mois juin 2018, une collaboration a été établie entre la France et la Suisse concernant les fraudes fiscales.

johnny
©instagram / @lhallyday

Laeticia souhaite redorer le blason des Hallyday

Tout porte à croire que la quatrième et dernière épouse du Taulier veut régler cette addition salée auprès du fisc. La maman de Jade et Joy avait notamment mis en vente leur villa à Marne-la-Coquette et celle de Pacific Palissades. De plus, elle avait également cherché des acheteurs pour les voitures de collections de son défunt mari. Tout cela dans l’unique but de régler la totalité de l’ardoise afin de redorer l’image des Hallyday.

Laeticia et Johnny Hallyday
©depositphotos

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

Signaler une erreur