People

Julien Doré traité de « camé » par un internaute : sa réponse cash


Un reportage de TF1 consacré au chanteur a déclenché quelques remarques acerbes à son sujet. Julien Doré a pris soin d'y répondre d'une façon particulièrement adaptée à la situation...

Samedi 12 décembre, les journalistes de 50 min Inside ont filmé Julien Doré chez lui, dans les Cévennes. Si de nombreux téléspectateurs ont été ravis de retrouver le chanteur, d’autres se sont montrés bien plus critiques. L’un d’entre eux s’est d’ailleurs fendu d’un commentaire qui n’a pas plus à la star.

À lire aussi : Inès Loucif (Koh-Lanta) moquée par un internaute : sa réponse cash !

« Julien Doré on dirait un p*tain de camé »

Alors que les équipes de 50 min Inside suivaient Julien Doré, l’internaute a écrit : « Les gars sur TF1 y’a un reportage sur Julien Doré on dirait un p*tain de camé » !

Julien Doré n’est pas du genre à manquer de répartie et ses abonnés sur Twitter le savent bien. Il a donc aussitôt répondu à l’internaute en question. Mais plutôt que de nourrir la polémique avec une réponse détaillée, le chanteur de 38 ans a posté une séquence signée Konbini. Dans cet interview, Julien Doré s’exclame : « Si tu sais pas, ferme ta g*eule. Vraiment. » Voilà qui a le mérite d’être clair.

Julien Doré a quitté Paris pour les Cévennes

Dans le dernier numéro de 50 min Inside, les téléspectateurs ont donc pu découvrir le nouveau lieu de vie de Julien Doré : les Cévennes. C’est là, en pleine nature, que la star a composé son dernier album « Aimée ».

Installé depuis trois ans dans ses Cévennes natales, Julien Doré a expliqué aux journalistes ce qui l’avait poussé à quitter Paris. « Quand on goûte aux Cévennes, on se rend compte que c’est un véritable paradis ».

La star, qui vit désormais en pleine nature avec ses deux chiens, Simone et Jean-Marc, est ravie d’avoir délaissé la capitale : « Etre au coeur de la nature aujourd’hui, de vivre dans la zone où je suis né, de pouvoir y écrire mes chansons, c’est un équilibre qui est super sain pour moi. »

« C’est vrai que ce monde-là, celui de la musique, je l’adore. Mais ce qui a autour de ce monde-là, notamment les excès, la notoriété, tout ce rapport-là, c’est vrai que c’est plutôt des choses qui au fil du temps m’ont fait fuir parce que je sentais qu’elles pouvaient un peu m’abîmer »,

fait savoir le chanteur.

En août dernier, le chanteur rapportait à Paris Match la joie qu’il à vivre dans la région qui l’a vu grandir : « Me réveiller chaque matin à l’endroit où je suis né, c’est voir la vie sous un autre prisme. Tous les démons, pressions et ambitions liées à la vie parisienne n’ont plus de prise sur moi ».

C’est donc dans ses Cévennes tant aimées que la star a retrouvé la liberté.

Signaler une erreur