fbpx
People

Jenifer croule sous les dettes : elle confie ses énormes galères d’argent

jenifer star academy
Capture d'écran The Voice

Lors d'un reportage diffusé sur NRJ12, Jenifer a évoqué, sans filtre, ses problèmes financiers avant de participer à la Star Academy, à l’âge de 19 ans.

Le jeudi 24 novembre dernier NRJ12 a diffusé un documentaire intitulé « Jenifer : face à ma vie ». La gagnante de la première saison de la Star Academy y fait notamment référence à son passage par le château de Dammarie-Les-Lys.

La célèbre chanteuse française a en effet profité de l’occasion pour évoquer, à coeur ouvert, le motif principal de sa participation à l’émission. Les Crieurs du Web vous racontent tout !

Les premiers pas de Jenifer

Il y a plus de vingt ans, Jenifer était la grande gagnante de la première saison de la Star Academy. Tandis que l’édition 2022 de la Star Academy a pris fin ce samedi 26 novembre, la chanteuse a évoqué ce moment inoubliable qui a lancé sa belle carrière de chanteuse.

En effet, le 15 octobre dernier, TF1 offrait le grand retour de l’émission. Nouveau directeur. Nouveaux académiciens, nouveaux professeurs, avec le même château et le même défi ! Jenifer, présente sur ce premier prime, a évoqué ses premiers pas et a encouragé, avec beaucoup d’humilité, les nouveaux candidats à vivre pleinement cette magnifique expérience. Dans une tenue rose bonbon qui a fait couler de l’encre, la jeune femme de 40 ans est revenue, avec nostalgie et une infinie tendresse sur son passage au château de Dammarie-Les-Lys et, bien-sur, sur sa victoire.

Le moins que l’on puisse dire est que Jenifer est allée à bonne école et qu’elle est aujourd’hui une artiste accomplie ! Au cinéma mais surtout dans la musique, son parcours est honorable. D »ailleurs son neuvième album , N°9, vient de paraître et elle le partagera bientôt avec tous les publics dans le cadre de sa tournée. Un beau destin, au-delà des espérances de la jeune femme… Destin qu’elle n’aurait jamais imaginé, même dans ses rêves les plus fous, en débarquant à la Star Academy à tout juste 19 ans.

À lire aussi : Laeticia Hallyday croule sous les dettes ? La photo qui sème le doute !

« J’étais en grosse galère« 

Forte de ce beau parcours, elle a accepté de revenir sur son parcours, devant les caméras de NRJ12. La jeune maman de trois enfants a humblement avoué avoir eu de gros soucis financiers avant d’investir le château de Dammarie-Les-Lys. La maman d’Aaron, (19 ans), Joseph, (8 ans) et Juvanni (un an et demi) a lors confié qu’à l’époque, participer à la Star Academy était une manière de « se couper du monde » et de renflouer les caisses : « La vérité, c’est que je devais beaucoup d’argent à beaucoup de monde » a-t-elle ajouté face à la caméra.

Et d’ajouter « J’étais en grosse galère au moment où je suis rentrée dans la Star Ac’. En fait, j’avais un petit carnet planqué, et comme on était rémunérés à la semaine, je calculais les semaines. Donc je me disais : ‘Si j’arrive à me faire une petite semaine de plus, quand je sors, je peux rembourser ce que je dois à telle personne, telle personne et telle personne.’« . Vous l’aurez compris, sa victoire a été on ne peut plus bienvenue pour ses finances !

« J’étais extrêmement digne »

Ne souhaitant pas à l’époque inquiéter ou demander de l’aide à ses proches, Jenifer n’a jamais osé leur en parler : « Je n’osais pas demander des sous à ma famille, j’étais extrêmement digne ». Elle a donc mené cette bataille seule du début à la fin. « Je ne voulais pas redescendre à Nice ou en Corse en n’ayant rien appris, rien gagné. Donc je me prêtais au jeu. Finalement, ça m’a fait du bien de me retrouver coupée du monde dans ce château, recevant des cours. Ça me remplissait en fait, ça me remplissait les poches. Ça me remplissait psychologiquement. J’ai appris énormément de choses. Ça m’a permis de savoir ce que je voulais dans la vie. »

Ainsi, Jenifer avoue que, jusqu’à aujourd’hui, cette bless*re psychologique, qui l’a marquée, est toujours présente. « C’est quelque chose qui fera partie de moi à jamais, il n’y a pas un jour sans que j’y pense. On ne peut pas revenir en arrière c’est pas possible ». Et de conclure, envahie par l’émotion, « C’est la pire année de toute ma vie. J’ai pensé à arrêter, faire autre chose, aller planter des arbres, faire de l’huile d’olive… Je n’en sais rien, mais après j’ai culpabilisé de penser à autre chose par rapport aux gens encore présents ». 

À lire aussi : Lola Marois et ses problèmes d’argent : elle se confie sans filtre à l’époque où elle vivait avec sa mère

Au sujet de l'auteur : Vera Lafassie

Passionnée autant par la cuisine que par la langue de Molière et empreinte d’un fanatisme certain de grammaire et d’orthographe, je suis également co-auteure de plusieurs livres et d’un site internet, historiques et culinaires, qui traitent des cuisines du monde. Rédactrice dans l’âme, et passionnée par la culture et l’actualité, suivez-moi !