People

Cyril Hanouna condamné, l’animateur de C8 a désormais un casier judiciaire


Une première mention au casier judiciaire de Cyril Hanouna. Voilà une mauvaise nouvelle pour l’animateur phare de C8. Il s’est en effet retrouvé mêlé à une sale affaire à cause des propos tenus dans l’émission TPMP.

Aux commandes du célèbre talk-show de C8, Cyril Hanouna se donne toujours à fond chaque soir afin de capter l’attention des téléspectateurs. Il faut dire que le trublion du PAF excelle dans ce domaine, car l’émission TPMP réalise régulièrement de belles audiences. Seulement voilà, d’après les informations relayées, celui que l’on surnomme Baba franchit parfois la ligne rouge. En ce sens, il se retrouve souvent dans le viseur de l’Arcom (ex-CSA) et de la justice.

Bien que l’animateur vedette bénéficie d’une solide communauté de fanzouzes, il est loin de faire l’unanimité auprès des Français. Outre ses blagues parfois de mauvais goût, ses commentaires sur le plateau de TPMP peuvent aussi choquer plus d’un. Certains décident ainsi de répliquer. En effet, ses démêlés avec la justice ne datent pas d’hier. Oui, mais voilà, cette fois, son casier judiciaire est plombé par une première mention. Voilà un coup dur pour le père de Lino et Bianca.

À lire aussi : Délits, prison, casier judiciaire rempli : ces stars qui ont eu des problèmes avec la justice

Cyril Hanouna, son casier judiciaire n’est plus vierge

Apparemment, les jeunes aiment suivre l’actu qu’ils ont entendu parler sur les réseaux sociaux. Depuis douze ans, la troupe de Baba mise sur cette stratégie et il faut dire que tout va pour le mieux pour la chaîne. « C’était un vrai pari. Un pari payant (…) J’en suis très fier », confie l’animateur de TPMP au micro de nos confrères du Parisien. Néanmoins, il arrive parfois que le présentateur et ses chroniqueurs dérapent sur le plateau.

Les adeptes du talk-show de C8 se souviennent probablement des propos homophobes de Raymond Abou au cours d’un débat. Le 25 février 2020, Cyril Hanouna a de son côté provoqué la colère d’Yves Bouvier à cause d’une dénonciation calomnieuse. Alors que Baba recevait Abou Sofiane Moustaïd, impliqué et condamné dans l’affaire Zahia Dehar, il a balancé :

« (…) vous espérez obtenir la révision du procès puisque Sarah, une escort girl, âgée de 49 ans, a déclaré que c’est l’homme d’affaires suisse Yves Bouvier qui aurait été à l’origine des relations s*xuelles tarifées de Zahia et pas vous »

Dans la foulée, Yves Bouvier a porté l’affaire devant la justice. Le businessman a obtenu gain de cause auprès de la 17e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris. A 47 ans, l’animateur de TPMP a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis pour diffamation. Abou Sofiane Moustaïd et Cyril Hanouna doivent aussi verser solidairement 2 000 € de dommages et intérêts et 2 000 € de frais de justice à l’homme d’affaires. Il s’agit donc d’une première mention dans le casier judiciaire du présentateur de C8 jusqu’à présent vierge.

Le plaignant satisfait du jugement rendu

A titre d’information, le procès s’est tenu en mars 2022 et le tribunal a rendu son verdict le 31 mai dernier. Absent et non représenté par son avocat, Cyril Hanouna a été jugé par défaut, rapporte le site Ouest France. Néanmoins, le Maître Stéphane Hasbanian a confié qu’il allait étudier les possibilités en faveur de son client. Quant à Philippe Valent, l’avocat d’Yves Bouvier s’est dit satisfait du jugement rendu.

« Nous sommes ravis de ces condamnations et que puisse être mis un terme enfin à ces rumeurs nauséabondes relayées sans discernement. Cette décision est un message limpide »

Signaler une erreur